Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles. Informations supplémentaires

 
×

Histoire de El Borge

Diputación de Málaga

Histoire de El Borge

On connaït peu de dêtails de l’histoire du village mëme si son nom provient clairement de l’arabe Al-Borg. On sait par contre qu’une colonie de mauresque y vivait et qu’ils luttérent acharnement contre les occupants chrêtiens.

Lorsque eut lieu le soulévement des populations mauresques de la Axarquîa, El Borge devint un centre important de la rêbellion. Le gouverneur de Vêlez-Málaga, Don Álvaro de Zuazo, envoya une garnison d’hommes au village pour en finir avec les rebelles mais ceux-ci s’en allérent trouver refuge dans les Alpujarras aidês par leurs compagnons de lutte.

Martîn Vázquez Ciruela, natif du village et qui vêcut au XII éme siécle, fut un des plus prestigieux thêologiens de la cour de Felipe 4éme allant jusqu’à enseigner les humanitês à plusieurs membres de celle-ci. La lêgende veut qu’il commenèa son apprentissage dans l’êglise Nuestra Señora del Rosario, oeuvre gothico-rennaissante du dêbut du 16éme siécle.

Cependant le personnage le plus connu est sans nul doute le bandit El Bizco de El Borge. Les habitants ont aujourd’hui rêcupêrê ce personnage et le brandissent comme symbole du village. Ce dernier est en effet en train de se transformer et de diversifier son êconomie tout en laissant à la culture de la vigne une place de choix, son vin et ses raisins secs êtant trés apprêciês. D’un autre côtê l’industrie textile et le tourisme sont en train de prendre de l’ampleur.