Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Nos lieux singulair

Diputación de Málaga

Cataracte du Turón, El Burgo (Lieu Insolite)

 

Mois recommandé de visiter : Juin.

Dans l’Olympe des fleuves, le Turón, fils du Guadalhorce, serait l’une des vestales. Ses eaux propre et cristallines deviendraient alors les gardiennes de ses montagnes : El Burgo et Ortegícar, avec son œil gauche ; Prieta, Cabrilla et Alcaparaín, avec le droit. Il sait que l’espace qu’il  occupe est protégé et il accomplit avec fierté la mission de transporter ses eaux, qui naissent à La Fuensanta, jusqu’au barrage Conde de Guadalhorce. Mais sa lourde tâche ne l’empêche pas profiter de la vie, comme sur le site du ruisseau Blanquillo, près du croisement des routes d’Ardales et de Casarabonela, où il rajeunit pour bondir avec impétuosité et allégresse. C’est là-bas que se trouve la cataracte du Turón, dont l’intensité varie en fonction de l’époque de l’année et, bien évidemment, des précipitations.

 

Plus d'informations

Malaga. Soleil. Eau. Nature. Montagnes, mer ou rivières. Et bien plus encore. La commune d’El Burgo se trouve à 25 kilomètres de Ronda, à 49 de Marbella et à 71 de la capitale, Malaga.

Le Turón, affluent du Guadalhorce, naît sous le nom de rivière d’El Burgo sur le lieu appelé La Fuensanta dans la sierra de las Nieves, municipalité d’El Burgo. Sur quarante kilomètres environ, il traverse les montagnes d’El Burgo et d’Ortegícar sur sa rive gauche et de Prieta, Cabrilla et Alcaparaín, sur l’autre rive, débouchant finalement sur le barrage du Conde de Guadalhorce, situé à proximité de la commune voisine d’Ardales.

Tout près du carrefour de la route qui unit Ardales et Casarabonela, au lieu-dit d’Arroyo Blanquillo, se trouve la cascade ou cataracte du Turón, dont le débit varie en fonction de l’époque de l’année et de l’intensité des pluies.

Carpes, barbeaux, bogues, canards, hérons, crabes autochtones, et même des loutres vivent dans les eaux pures et naturelles de cette rivière.

Les principaux affluents du Turón sont les ruisseaux de la Fuensanta, de Sopalmito, de Requena, de Botera, de Corralero, de Mediocampo, de los Membrillos, de l’Acebuche, de la cañada del Bujerillo, du barranco del Macho, de la cañada de los Horcajos, de los Lobos, de Blanquilla, de Cantarrana et de la Doncella.

Le Monument naturel Mirador bassin du Turón – Mirador du Garde-forestier (Mirador del Guarda Forestal), situé à neuf cent mètres au dessus du niveau de la mer sur la limite septentrionale du Parc naturel sierra de las Nieves, forme une colline de pierre d’une beauté spectaculaire. Depuis ce promontoire, on peut observer la luxuriante source du bassin du Turón, affluent du Guadalhorce, ainsi que ses versants exubérants peuplés de sapins d’Espagne, de pins d’Alep, de pins maritimes, de chênes verts, de pistachiers térébinthes et de genévriers.

Encaissées dans un terrain abrupt et calcaire, ses eaux abritent une faune composée de carpes, de barbeaux, de bogues, de canards, de hérons, de crabes autochtones et de loutres. Les abris des ses montagnes, comme ceux de Grazalema ou de Ronda, furent traditionnellement le refuge de bandits hors la loi, comme le célèbre Pasos Largos, né dans la commune d’El Burgo.

Au sommet du mirador se trouve la statue installée en 1977 pour le centenaire de la création du corps de gardes forestiers. Il permet d’observer d’autres trésors de la blanche et montagneuse commune d’El Burgo, comme les magnifiques vues panoramiques sur le ravin de la vallée de Lifa, les cimes enneigées de Pilones et de la sierra Cabrilla, les ruines du couvent Virgen de las Nieves (Vierge-des-Neiges) ou la cascade et le moulin de La Fuensanta.

 

Coordonnées
  • Stationnement: 330329 / 4076005
  • Cascade du Turón rivière:  330230 / 4076141

Fleuves, rivières et ruisseaux