Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles.

Politique de cookies

Murailles et portes islamiques : Porte de "Almocábar"

Diputación de Málaga

Murailles et portes islamiques : Porte de "Almocábar"

La situation de Ronda sur un promontoire rocheux lui a confêrê, tout au long de son histoire, une grande valeur stratêgique et de dêfense . À l´êpoque musulmane, la Mêdina Musulmane êtait clairement dêlimitêe tant par la barriére naturelle de la gorge excavêe par la riviére ``Guadalevîn´´ comme par les propres murailles de la ville.

Des nombreuses murailles conservêes, nous devons souligner la porte d'Almocábar situêe dans le secteur sud de la Medina, construite au XIIIéme siécle et restructurêe dans la pêriode de Carlos Quint. Cette porte doit son nom au mot "Al-maqabir" (cimetiére) êtant prés de la necropole principale extra-muros, selon une coutume islamique. Elle a êtê une des principales portes d'accés à la ville et permettait d´entrer dans le haut quartier (actuellement du Saint Esprit ) et à la Medina Musulmane. C'est une porte arabe qui se situe entre deux tours semi-circulaires et elle est composêe de trois arcs consêcutifs : les deux extêrieurs en fer à cheval en ogive un "alfiz" et une archivolte et la centrale de type ogival.

Vers le milieu du 16éme siécle, s'est ajoutê à la paroi un autre corps d'accés à l´avant. Celui-ci est quadrangulaire et avec une porte principale crênelêe de style Renaissance, composêe d´un arc en plein cintre en pierre, sur lequel figure un grand blason royal soutenu par l'aigle impêrial.

Un autre point de repére important de la muraille se situe dans le secteur Est de la ville : les murailles et les portes de la "Cijara". Ce secteur est composê d'une double ligne de dêfense qui accueillait les faubourgs islamiques de Ronda, où se trouvaient les Bains Arabes.

Finalement, il faut souligner dans le secteur ouest de la ville, les murailles de l'Albacara, dont la fonction êtait de dêfendre des secteurs productifs de la ville (moulins) et de loger le bêtail en cas de risque. Dans ce secteur se trouvent deux autres portes d'accés à la Medina : la Porte appelêe du "Cristo" (Christ) ou des "Molinos" (Moulins) et la porte du "Viento" (Vent).

Art et monuments > Porte et arche
Barrio de San Francisco, CP 29400