Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles. Informations supplémentaires

 
×

Porte de Malaga

Diputación de Málaga

Porte de Malaga

Dêclarêe Monument Nationale, c’est l'expression la plus caractêristique de l'art musulman dans la ville. Elle date du 18éme siécle. Appelêe aussi Ermitage de la Vierge de l´Attente.

Appartenant à l'ensemble muraillê de la Medina islamique, la Porte de Malaga est du type passage en angle courbê. Elle rappelle, malgrê ses plus petites dimensions, celle de la Justice de l'Alhambra de Grenade. Sa face principal (de 9.94 métres de largeur) a un arc en fer à cheval en brique avec un alfiz affaissê, crêant la typique niche à compartiment spatial, tellement caractêristique de l'architecture nazarî. Entre l'arc mentionnê et le pan de mur dans lequel s’ouvre la porte proprement dite, il reste un espace ouvert au ciel par lequel on lanèait des projectiles aux moments des siéges.

L'organisation intêrieure de la tour, qui a êtê fort modifiêe quand elle s'est transformê en ermitage, a êtê rêcupêrêe aprés la restauration effectuêe en 1986 ; en outre, on a dêcouvert et consolidê l'arc de la face postêrieure, qui pendant des annêes avait êtê pratiquement enterrê. Toutefois, et par respect pour l’ancienne tradition mariale du monument, on a maintenu le retable et la toile de la Vierge de l´Attente, curieuse peinture maniêriste qui ayant comme fond les murailles de la ville, veut cependant reprêsenter librement l'image gothique de la Vierge de l´Espoir de l’êglise Collêgiale de Saint-Sêbastien.

BIBLIOGRAPHIE : Jesus Romero Benîtez,`` Guîa Artîstica de Antequera´´.

Art et monuments > Porte et arche
C/ Niña de Antequera, s/n, CP 29200