Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Cardinal. Argynnis pandora (Denis & Schiffermüller, 1775)

Diputación de Málaga

Cardinal. Argynnis pandora (Denis & Schiffermüller, 1775)

Envergure des ailes : entre 5,2 et 7 cm.

Identification

Ailes fermées : l’intérieur de l’aile antérieure est rouge vif, avec de grandes taches noires, alors que l’apex es verdâtre avec des taches jaunâtres ; la postérieure est d’un vert très pâle, avec une série de petits points jaunâtres entourés de taches sombres et diffuses ; plusieurs lignes blanches traversent l’aile, plus larges chez la femelle que chez le mâle, qui n’en a pas toujours ou à peine visibles.

Ailes ouvertes : il est orange avec des reflets verts, qui deviennent de plus en plus visible avec l’âge. Sur les bords postérieurs, il a une série de taches en forme de losange aplati ; le reste de l’aile est couverte de grands points et de taches sombres. Chez le mâle, l’androconie est très voyante et prend la forme de deux lignes argentées parallèles sur l’aile antérieure.

Espèces similaires

Il est unique, aussi bien à l’intérieur, avec sa couleur orange et verdâtre et ses bordures ponctuées de losanges, qu’à l’extérieur, avec sa couleur rouge sur l’aile antérieure et verte sur la postérieure, les lignes blanches de la femelles et les petits points jaunes.

Biologie et Habitat

Il n’a qu’une seule génération annuelle, mais avec un période d’émergence très prolongée et une vie longue comparée à d’autres espèces ; le gros de la population apparaît en juin et juillet, les plus chanceux survivant jusqu’en octobre.

Il vit dans les montagnes, les habitats forestiers et les garrigues bien conservés. Sujet à la dispersion, il peut occasionnellement être vu dans les villages situés dans les montagnes où il se reproduit. Les chenilles s’alimentent de violettes, Viola odorata et V. alba étant les espèces connues en Andalousie. Toutefois, la première étant très rare à Malaga et la seconde inconnue, il est probable que dans notre province les élues soient V. arborescens et V. demetria.

Répartition Gran Senda

Sa distribution réelle sur le GSM doit être plus importante que celle présentée ici, car c’est un papillon relativement commun dans les montagnes malaguènes. Il devrait se trouver sur toutes les étapes montagneuses, avec une distribution similaire à celle du Petit Nacré, entre Nerja et Archidona, entre les barrages et Estepona et entre Marbella et Alhaurín de la Torre. Des populations reliques dans le nord de la province ne sont pas non plus à écarter, en particulier sur les étapes 13, 14 et 17.