Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Thècle du kermès. Satyrium esculi (Hübner, 1804)

Diputación de Málaga

Thècle du kermès. Satyrium esculi (Hübner, 1804)

Envergure des ailes : entre 2,6 et 3,4 cm.

Identification

Ailes fermées : les deux sont marron, avec une série de tous petits points blancs, parfois invisibles, sur l’aile antérieure, avec une ligne blanche discontinue sur la postérieure et, entre celle-ci et le bord, des taches orange bordées de noir. Il a un appendice sur chaque aile postérieure en guise de fausse antenne et, en dessous, l’angle anal ne présente pas de tache bleue.

Ailes ouvertes : il ne montre jamais l’intérieur de ses ailes, qui est marron foncé avec des taches orange sur les deux ailes postérieures ainsi que sur l’antérieure chez la femelle

Espèces similaires

Thècle des nerpruns : Il présente sur les deux ailes des lignes blanches bien définies et une tache bleue sur l’angle anal de l’aile postérieure. Ouverts, les deux papillons sont assez ressemblants.

Biologie et Habitat

Il n’a qu’une seule génération annuelle, qui vole durant le printemps et l’été ; mai, juillet, et surtout juin, étant les mois de plus grande abondance.

Comme son nom l’indique, ses chenilles s’alimentent des espèces du genre Quercus ; il vit donc dans les environnements où poussent ces espèces : forêts de chênes-lièges, de chênes verts et de chênes rouvres, forêts mixtes de pins et de chênes et garrigue où le chêne kermès pousse en abondance.

Répartition Gran Senda

Il est présent sur la majorité des étapes du GSM, dans la mesure où elles sont toutes plus ou moins parsemées de chênes, principalement de chênes verts. Il est plus courant et abondant sur celles traversant la Serranía de Ronda et la vallée du Genal, plus localisé dans les sierras littorales, celles de Tejeda et Almijara et le nord de la province et absent du littoral.