Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Monarque. Danaus plexippus (Linnaeus, 1758)

Diputación de Málaga

Monarque. Danaus plexippus (Linnaeus, 1758)

Envergure des ailes : entre 8,6 et 10,2 cm.

Identification

Ailes ouvertes : il est orange et noir, avec une nervation recouverte d’écailles noires, très large et voyante. L’apex et les bordures sont noirs avec une profusion de points blancs, alignés en deux files parallèles sur le bord arrière. Le corps est également noir avec des points blancs.

Ailes fermées : les motifs sont similaires à ceux de l’intérieur mais le orange est plus pâle et l’apex moins noir avec plus de taches orange.

Espèces similaires

Petit monarque : il est plus petit ; ouvert comme fermé, son aspect général est beaucoup plus orange car sa nervation n’est pas noire ; l’apex des ailes antérieures est ponctué de très grandes taches blanches et la bordure postérieure des deux ailes n’a qu’une seule file de points blancs.

Biologie et Habitat

Dans la province de Malaga, plusieurs générations se chevauchent au cours de l’année, la plus abondante étant celle de la fin de l’automne. En raison de son caractère migrateur, il peut être vu dans n’importe quel type d’habitat, depuis les zones urbaines, où il se reproduit habituellement, jusqu’aux territoires montagneux de l’intérieur, où il est généralement de passage. La plante hôte des chenilles est l’asclépiade de Curaçao (Asclepias curassavica), d’origine nord-américaine, qui est utilisée comme plante d’ornement dans les parcs et les jardins, et qui s’est implantée à différents endroits de la géographie malaguène. L’un d’entre eux, situé à Marbella, relativement proche du GSM, accueille l’une des plus grandes colonies connues en Andalousie.

Répartition Gran Senda

De par son caractère migrateur, il peut être observé pratiquement partout, à plusieurs dizaines de kilomètres de ses colonies de reproduction. Aucune colonie ne se trouve sur le GSM, mais la proximité d’une grande colonie à Marbella fait qu’il est assez habituel de le rencontrer sur l’étape 30. Il peut aussi être vu, lors des années propices à l’espèce, sur les étapes 32, 33 et 34, en provenance de différentes colonies situées le long de la côte entre Marbella et Benalmádena. Les années exceptionnelles, comme 2016, il peut même être aperçu dans les montagnes de Ronda. Il a été observé, entre autres, sur l’étape 24 du GSM.