Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Belvédère des oiseaux migrateurs ou Belvédère naturel de Africa

Diputación de Málaga

Belvédère des oiseaux migrateurs ou Belvédère naturel de Africa

Le Belvédère de l’Afrique se trouve entre les localités de Gaucín et d’Algatocín, juste au croisement de Benarrabá et un peu avant d’arriver au col de l’Espino.

Construit récemment, ce Belvédère donne accès à une vue impressionnante : depuis l’Afrique jusqu’à Gibraltar, en passant par Algésiras et sa baie et, bien entendu, les alentours plus proches comme par exemple la sierra Crestellina, l’« Asalto del Cura », la colline sur la mer de Gaucín et la gorge de Las Palas. Si nous regardons vers la vallée du Genal, nous pourrons contempler au loin le village de Jubrique et celui de Genalguacil, ainsi que la Torecilla, Jardón, Anícola, l’Alto Porrejín et Los Reales.

À noter également la vue spectaculaire sur le Parc naturel de Los Alcornocales, le rocher du Berrueco, le col des Eras, la colline Redondo, la sierra des Pinos, les pics de Martín Gil, Palo et Ventana ainsi que sur la sierra d’Algatocín, le village de Cortes de la Frontera et son tout proche hameau et sa gare de la Cañada del Real Tesoro.

La migration des oiseaux est un phénomène naturel de grande ampleur. Chaque année, des millions d’oiseaux se déplacent entre l’Afrique et l’Europe au cours de deux voyages de centaines ou de milliers de kilomètres. La migration prénuptiale se réalise principalement pendant les mois de mars et d’avril, alors que la postnuptiale a lieu en août et septembre. En règle générale, les oiseaux migrateurs passent donc le printemps et l’été en Europe, et l’automne et l’hiver en Afrique, en fonction du climat et des ressources naturelles.

Ce belvédère est un lieu intéressant depuis lequel il est possible d’observer diverses espèces de rapaces migrateurs de la région montagneuse de Ronda comme le milan noir, la bondrée apivore, l’aigle botté, le circaète Jean-le-Blanc, le vautour percnoptère, le vautour fauve, l’épervier d’Europe, les busards cendré, des roseaux et Saint-Martin, la buse variable, le balbuzard pêcheur, les faucons crécerellette et crécerelle ou la cigogne blanche et noire.

Belvédères