Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles.

Politique de cookies

Églantier (Rosa canina)

Diputación de Málaga

Églantier (Rosa canina)

IDENTIFICATION

Arbuste (jusqu'à 3 m de hauteur) avec les tiges droites, sans poils, mais souvent avec une couche de petite poussière blanche (pruine) sur les parties plus anciennes. Il se caractérise par la présence d'aiguilles recourbées vers l'arrière (épines typiques des rosacées). Les feuilles sont caduques, composées de 2 ou 3 paires de folioles et divisées par un nerf central pourvu de glandes et de poils sur le sillon avec de minuscules petites aiguilles. Les folioles sont ovales ou allongées, avec les bords dentelés ou bi-dentelés et sans poils. Les fleurs sont solitaires ou apparaissent en groupes de 2 à 5 fleurs. Les pétales (cinq) sont de couleur rose intense ou blanchâtres. Ils possèdent des stipules poilus (prolongation de l'ovaire) et une multitude d'étamines de couleur jaune. Le fruit (12 à 19 mm) est charnu et contient plusieurs noyaux. Il est ovoïde et rond, sans poils, de couleur rouge qui vire au foncé lorsqu'il murit. Il contient une multitude de graines à l'intérieur.

OÙ VIT-IL ?

On le trouve du niveau de la mer jusqu'à 1 500 mètres au dessus du niveau de la mer. Il est considéré comme une espèce propre aux climats tempérés et n'a pas de préférence concernant le type de sol. Il préfère les zones montagneuses et de moyenne montagne, comme les sous-bois arbustifs des forêts de feuillus et de chênes rouvres ; on peut aussi en trouver dans d'autres types de forêts et dans les haies. Il tolère bien la salinité et apprécie les sols bien drainés et humides, suffisamment fertiles et avec un pH neutre. Il peut supporter des températures très basses.

COMMENT VIT-IL ?

C'est une espèce monoïque avec des fleurs hermaphrodites (fleurs avec les deux sexes sur une même plante) solitaires ou regroupées en inflorescences et situées sur de petits bouquets. Il fleurit entre avril et juin. La pollinisation est entomophile (menée à bien par les insectes) et, bien que ce soit un arbuste qui puisse se polliniser lui-même, la production de fruits et de graines est plus importante lorsque la pollinisation est croisée. La dispersion du fruit est principalement effectuée par les animaux (zoochorie).

OÙ PEUT-ON LE VOIR À MÁLAGA ?

C'est une espèce très courante dans la province de Málaga. On peut en trouver dans les secteurs de moyenne montagne d'une grande partie du territoire de la province. Il est présent dans les montagnes de la partie nord-est, la chaîne de montagnes de Ronda, Sierra de las Nieves, par exemple. Sur le Grand Sentier, on peut le trouver par exemple aux étapes 10, 11, 22, 23, 33 et 34.

FAITS CURIEUX :

L'églantier a traditionnellement été utilisé à des fins thérapeutiques. Sa forte composition en tanins en fait un fruit très astringent, c'est pourquoi il est aussi populairement connu comme un "bouche-derrière". Avec ses pétales, on prépare de l'eau de rose ayant des propriétés ophtalmologiques. Les fruits sont très riches en Vitamine C et diurétiques. En plus de les utiliser en traitement contre le scorbut, on en faisait également de la confiture. On faisait cuire ses racines et ses feuilles pour soigner la diarrhée.

ESPÈCES SIMILAIRES

On peut le confondre avec le rosier de Pousin (Rosa pouzinii). Pour les différencier, il faut observer les tiges, vu que celles de ce dernier sont légèrement rouges et ne possèdent pas de fine couche de poussière blanche appelée pruine, en plus d'avoir des fleurs d'un rose moins intense. Les fleurs de l'églantier sont plus grandes et leur port est beaucoup plus haut ce que celui des fleurs du rosier de Pousin.

Flore > Arbres, arbustes et herbacées
Medios
Terrestre
Floraison
JanFévMarAvrMaiJuiJuiAoûSepOctNovDéc
Fleurs Des fruits