Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles. Informations supplémentaires

 
×

Étang Esteban (Charco Esteban). Río Genal. Jubrique

Diputación de Málaga

Étang Esteban (Charco Esteban). Río Genal. Jubrique

  • Espace protégé: Non inclus
  • Versant: District Hydrographique Méditerranéen
  • Cours fluvial principal: Fleuve Genal
  • Commune: Jubrique
  • Coordonnées: x : 299558 / y: 4050553 / z: 253 m
  • Localisation: Difficile
  • Accès: Facile
  • Intérêt pour la baignade: Faible

 

Comment s'y rendre:

Il existe deux options pour atteindre l'étang.
La première est de suivre les panneaux du SL-A-195, qui débute à Jubrique pour une distance d'un peu plus de 6 km rien que l'aller.
La plus pratique est de partir du pont de San Juan, sur la route MA-8305, entre Algatocín et Jubrique, en suivant le tronçon Benarrabá-Benalauría du Grand Sentier de la Chaine de Montagnes de Ronda (GR-141).
Après le croisement de l'Arabí, on quitte le sentier balisé et on suit la piste jusqu'à arriver au moulin de Almenta.
A quelques mètres de là se trouve l'étang d'Esteban.
La distance à partir du restaurant San Juan est de 3,5 km.

 

Informations importantes:

Ce petit étang porte deux noms:
Esteban, tel qu'on le connait à Jubrique , et la Fuentecilla (la petite source), comme on l'appelle à Benalauría dû à un petit jet d'eau fraîche qui jaillit toute l'année sur la rive.
C'est par là aussi que passe un raccourci qui relie ces deux villages.
L'étang est vite reconnaissable du fait d'un bloc de pierre situé au centre du lit et du vieux ruisseau qui parcoure tout le vallon d'en face.
Autour de la zone de baignade prolifère une plante appelée Corroyère à feuilles de myrtes (Coriaria myrtifolia).
Ces eaux calmes sont un lieu idéal pour observer les populations de Squalius du Genal (Squalius malacitanus).

 

A prendre en compte:

Le meilleur de ce site est la beauté manifeste de l'environnement fluvial et la petite plage de sable près de l'étang.
La mare est devenue plus petite car elle n'est plus entretenue.
Le colmatage des terres drainées en période de forte pluie est manifeste et de ce fait, un adulte a toujours pied dans la mare; il ne faut donc pas sauter depuis les rochers, la profondeur étant insuffisante.
Nous ne devons pas oublier qu'à la distance de l'aller s'ajoutera celle du retour.

Fleuves, rivières et ruisseaux