Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles. Informations supplémentaires
 
×

Etang de la Zúa. Fleuve Guadiaro. Cortes de la Frontera

Diputación de Málaga

Etang de la Zúa. Fleuve Guadiaro. Cortes de la Frontera

  • Espace protégé: Non inclus
  • Versant: District Hydrographique Méditerranéen
  • Cours fluvial principal: Fleuve du Guadiaro
  • Commune: Cortes de la Frontera
  • Coordonnées: x : 291754 / y: 4052535 / z: 344 m
  • Localisation: Facile
  • Accès: Facile
  • Intérêt pour la baignade: Important

 

Comment s'y rendre:

Depuis Cortes de la Frontera, on prend la A-373 en direction du lieu-dit Cañada del Real Tesoro (Vallon du trésor royal), également appelée Estación de Cortes.
Nous recherchons la rue principale de ce long village reposant d'une part et d'autre sur le vallon royal du territoire de Gibraltar, et au niveau du numéro 135, nous descendons par une voie sans issue qui nous mène, entre des balustrades en bois, au rivage du fleuve Guadiaro, où nous trouvons cette magnifique mare au milieu d'un cadre spectaculaire.

 

Informations importantes:

Curieusement, cette partie du Guadiaro ne délimite pas la zone orientale du Parc Naturel Sierra de Grazalema (bien que nous n'en soyons qu'à quelques mètres); il démarque bien par contre les communes de Cortes de la Frontera et Benalauría.
L'étang se forme à partir d'une retenue d'eau artificielle (écluse) d'origine andalusí destinée à l'irrigation des jardins en terrasses.
De nos jours, ce grand cours d'eau endosse toujours ce rôle.
Le site comporte une esplanade permettant de se reposer à l'ombre de quelques frênes.
Depuis ce merveilleux endroit, on aperçoit le centre-ville de Cortes de la Frontera et le massif escarpé de Líbar.

 

A prendre en compte:

Pour accéder à la mare nous devons franchir la marche de la petite écluse avec une certaine prudence.
La zone de baignade est vaste et un adulte y a pied, sauf dans certaines parties.
Le fond est terreux, sans trop de cailloux.
De grosses cordes accrochées à un frêne peuvent servir à sauter, mais il faut être très habile pour y accéder et parvenir à se balancer; cela est donc tout à fait inapproprié et dangereux.
La végétation des rives, constituée de peupliers, frênes, eucalyptus et bambous, est très dense; il ne vaut donc mieux pas s'en approcher sous peine de risquer de s'y enchevêtrer.
En été, surtout les week-ends, l'endroit est très fréquentés par les gens des environs.

Fleuves, rivières et ruisseaux