Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles.

Informations supplémentaires Politique de cookies

Les Courtoisies. Cartajima. Semaine Sainte. Fêtes insolites

Diputación de Málaga
Las Cortesías 2. Cartajima

Les Courtoisies. Cartajima. Semaine Sainte. Fêtes insolites

Information d'Intérêt Touristique de la part de la Députation Provinciale de Málaga.
Avant de vous rendre à une fête régionale, merci d'en vérifier la date auprès de la Mairie ou de l'Office du Tourisme de la commune

Cartajima est située au niveau d'un belvédère à 846 mètres d'altitude, qui surplombe le Haut Genal et la Chaîne de Montagnes de Ronda. Ses terres reflètent les paysages très contrastés de la Sierra de l'Oreganal au nord et les sommets recouverts de forêts de châtaigniers, de chênes et de chêne-lièges au sud.  Tant la situation géographique du village que le tracé de la route qui parcourt le versantde la sierra de l'Oreganal, permettent de profiter de belles vues panoramiques sur la chaine de montagnes et en particulier, sur la Vallée du Genal. 

Hormis quelques informations intéressantes et rares légendes comme celle de la mauresque, il n'existe pas d'informations permettant de reconstituer l'histoire de Cartajima. Une histoire qui a pourtant dû être étroitement liée à la présence arabe sur ces terres et aux avatars qui sont passés par tous les villages du secteur pendant la Reconquête, à l'expulsion des mauresques et à la repopulation chrétienne.  Petites touches historiques à part, Cartajima vit une Semaine Sainte très spéciale pour laquelle elle conserveune tradition depuis des siècles, mettant en scène une rencontre entre la Vierge Marie et Jésus-Christ qui aujourd'hui résulte un peu spéciale.

Au petit matin du Dimanche de Résurrection, quelques voisins recréent un jardin potager dans les rues du village, pendant que d'autres se rendent au fleuve Genal pour  fabriquer à partir d'un peuplier, un bûcher qu'ils installeront sur la scène pour brûler "Judas" pendant la procession.

A sept heures du matin, après avoir sonné les cloches, "l'enfant Jésus" sort de l'Eglise Notre Dame du Rosaire pour aller au jardin où il sera déposer sur un lit de paille. Il y restera jusqu'à ce qu'à midi, après le carillon des cloches, la "Vierge du Rosaire" sorte de l'Eglise et se dirige vers la rue où se trouve le corps de son "Fils" qui est relevé pour être présenté à sa Mère, étant les protagonistes d'un grand moment d'émotion lorsque "mère" et "fils" se rejoignent pour effectuer une petite danse appelée "les Courtoisies". Après ce moment, l"Enfant Jésus" en premier suivi de la Vierge Marie, entament une procession à travers le village, tandis que Judas est pendu et brûlé sur le bûcher dans le jardin. Toute la procession est accompagnée de feux d'artifices jusqu'à l'Eglise Notre Dame du Rosaire, où est célébrée la Messe Sainte. L'Eglise fut construite au début du XVI ème siècle et a subi plusieurs fois des travaux de restauration par la suite. Son entrée est une simple petite porte baroque à laquelle on accède par un petit escalier. A l'intérieur, nous pouvons voir certaines œuvres sculpturales  des XVII ème et XVIII ème siècles, ainsi que la vierge qui donna son nom au temple.

Comment arriver

Informations supplémentaires

En savoir plus sur la province de Malaga

En savoir plus sur la province de Malaga