Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles.

Informations supplémentaires Politique de cookies

Parc Naturel de Sierra Crestellina

Diputación de Málaga
Sierra Crestellina entre nubes. Etapa 3. Gran Senda de la Serranía de Ronda (GR 141)

Parc Naturel de Sierra Crestellina

Surface - 477,5 ha.
Règles - Ley 4/1989 de 27 de marzo (Estatal). Ley 2/1989 de 18 de julio (Autonómica).
Espaces naturels > Site naturel

Le site naturel Sierra Crestellina est situê dans la cordillére pênibêtique et forme un trés haut rocher de calcaires jurassiques qui se dresse sur des grés triasiques de la vallêe d'El Genal. Sierra Bermeja, avec son relief escarpê et sa couleur rougeâtre que lui donnent les pêridotites et les taches vertes bleutêes de ses sapins d'Espagne (pinsapos), céde la place à son extrêmitê ouest à un autre milieu d'origine calcaire : le massif de Sierra Crestellina. Ce site naturel de 478 hectares forme quasiment une petite ïle blanche de roches calcaires entourêe de montagnes foncêes au sol acide.

Appartenant entiérement à la commune de Casares, il constitue avec le massif de la Sierra de Utrera les seules enclaves calcaires de toute la zone, où prêdomine le gris plombê de cette pierre. Classêe site naturel protêgê en 1989, la sierra doit son nom à la forme des pics de ses cimes, vêritables crëtes inaccessibles choisies par de trés beaux rapaces comme les vautours fauves pour leur nidification. La riviére de la Albarrá est le principal cours d'eau superficiel de la zone, dont le dêbit dêcroït considêrablement en êtê.

Localisation

Au sud de la province de Málaga. Il se trouve à l’extrême méridional de la Serranía de Ronda.Principaux accès: N-340, C-341.

Relief

Reconnu Site Naturel Protégé depuis 1989. Il s’agit d’un espace naturel de petites dimensions mais qui présente un relief intéressant.Il dispose d’une crête de sommets d’altitude moyenne entrecoupée de ravins impressionnants au-dessus desquels rôdent des vautours fauves, des aigles de Bonelli et des faucons pélerins. Sa topographie est marquée par une composition de roches calcaire avec des strates silicieuses très fracturées. Le ruisseau Alborán coule le long de sa limite orientale.

Flore

On y trouve une intéressante diversité végétale où alternent les espèces méditeranéennes comme le genêt et le ciste avec d’autres espèsces autochtones comme le palmier nain d’Espagne.Il y a aussi des espèces végétales rupicoles comme la ruipcapnos africaine. Plus on monte en altitude, plus les massifs de buisson perdent de leur densité et peu à peu apparaissent les caroubiers et les chênes-liège. Sur sa limite avec la Sierra Bermeja, on peut se rendre sur le Mont del Duque où nous trouverons des bois de chênes verts, des chênes-liège et des chênes rouvres. La végétation est peu abondante dans la zone haute du mont mais elle est riche en espèces endémiques. Les chênes verts et les oliviers sauvages configurent la couche arborée, tandis que dans les arbustes, il faut relever l’ajonc, l’aspergière et l’aubépine noire: En outre, il faut signaler un petit bois de pins centenaires d’Espagne dans les environs de Casares.

Faune

Parmi les mammifères les plus singuliers, il faut citer la mangouste ibérique. L’avifaune est de grand intérêt du fait de l’existence d’une importante colonie de vautours fauves et de l’abondance de rapaces comme l’aigle de Bonelli, la crécerelle commune, le faucon pélerin, l’alimoche, l’aigle roux, le hibou, etc. Le crave à bec rouge, le traquet rieur, ou le martinet sont d’autres oiseaux que nous pouvons voir dans ce lieu.

Activité

Le tourisme de montagne est l’activité la plus florissante de la zone.

Comment arriver

Informations supplémentaires

En savoir plus sur la province de Malaga

En savoir plus sur la province de Malaga