Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles.

Politique de cookies

Moyen nacré. Argynnis adippe (Denis & Schiffermüller, 1775)

Diputación de Málaga
110 Adipe

Moyen nacré. Argynnis adippe (Denis & Schiffermüller, 1775)

Présence
janfévmaravrmaijuijuiaoûsepoctnovdéc
Apparence sécurisée Apparition probable
MediosTerrestre
Faune > Papillons

Il est de grande taille, avec une envergure d’ailes de 4,8 à 5,8 cm.

Identification

Ailes fermées : l’intérieur de l’aile antérieure est orangé, avec des taches noires, alors que l’apex possède les mêmes caractéristiques que l’aile postérieure, qui est verte avec des taches blanches ou argentées et une série d’ocelles orange.

Ailes ouvertes : le fond est orange, avec des séries de larges taches le long du bord arrière, en forme de croissant, de triangle ou de demi-cercle, normalement non reliées les unes aux autres ; il présente aussi une série de points de taille moyenne et des taches épaisses.

Espèces similaires

Chiffre : fermé, il est vert, blanchâtre ou jaune paille, avec des taches orangées. Ouvert, son orange est généralement plus terne, avec des motifs et des points plus petits et, surtout, il présente une série d’arcs fins et pointus, reliés les uns aux autres, sur le bord arrière des ailes.

Biologie et Habitat

Son unique génération annuelle vole en juillet et en août.

Peu de choses sont connues de cette espèce dans la province de Malaga ; elle n’a en effet été signalée qu’une seule fois après sa première et unique observation dans la province, durant les années 70 dans la sierra de Tejeda (Alcaucín). La référence ancienne le situe près des ruisseaux et la plus récente dans la commune de Sedella, également dans la sierra de Tejeda, à une altitude de 1560 m, dans la zone de transition entre la pinède et les herbages. Les chenilles s’alimentent de violettes (Viola spp.)

Répartition Gran Senda

C’est l’un des papillons les plus rares de Malaga, seulement observé, comme mentionné précédemment, dans deux localités de la sierra de Tejeda. À ce jour, il n’est pas connu sur le GSM, mais il est possible que des populations ou des individus errants puissent se trouver dans les zones élevées de l’étape 6. Nous vous prions de bien vouloir communiquer toute observation de cette espèce dans la province de Malaga, que ce soit sur le GSM ou en dehors.