Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles.

Politique de cookies

Cade, Genévrier cade (Juniperus oxycedrus subsp. oxycedrus)

Diputación de Málaga
Arbusto Enebro, enebro de la miera, enebro albar. Juniperus oxycedrus (2)

Cade, Genévrier cade (Juniperus oxycedrus subsp. oxycedrus)

MediosTerrestre
Floraison
janfévmaravrmaijuijuiaoûsepoctnovdéc
Fleurs Des fruits
Flore > Arbres, arbustes et herbacées

IDENTIFICATION :

Arbuste qui peut atteindre une taille d'arbre (jusqu'à 15 m de hauteur), avec une canopée ronde et un tronc épais dont l'écorce est craquelée. Les feuilles sont disposées en groupes ou verticilles de trois ; elles sont de forme allongée et pointue (avec de petites aiguilles de 2,5 cm de longueur maximum). Sur le dessus, elles possèdent deux bandes blanches (bandes stomatiques) très caractéristiques et clairement séparées sur leur extrémité supérieure. Les exemplaires mâles forment de très petits cônes qui fabriquent du pollen tandis que les individus féminins fabriquent de faux fruits charnus et ronds appelés galbules (0,8 a 1,2 cm de diamètre). Ils possèdent une couche qui ressemble à de la poussière ou de la cire, appelée pruine et sont verdâtres en passant par des tons châtains-rougeâtres lorsqu'ils mûrissent.

OÙ VIT-IL ?

C'est une espèce commune des éco-systèmes méditerranéens, associée au chêne vert comme espèce accompagnatrice ou de substitution dans les forêts de chênes verts dégradées. Il pousse sur des terrains secs et pierreux, du niveau de la mer jusqu'à 1 000 mètres au dessus du niveau de la mer. Il supporte très bien la sécheresse. Le type de substrat lui importe peu ; on peut donc en trouver tant dans des zones calcaires, que de schiste, ou encore sur des terrains sableux comme les dunes.

COMMENT VIT-IL ?

C'est une espèce doïque (il y a des spécimens mâles et des spécimens femelles). Les cônes masculins se trouvent sur les aisselles des feuilles ; ils sont ronds, de couleur jaune et sont responsables de la production de pollen. Les cônes féminins sont très discrets et formés par trois écailles superposées les unes sur les autres comme les tuiles d'un toit. Ils mettent deux ans à produire des aiguilles. La floraison a lieu au printemps et à l'automne et la fructification à la fin de l'été et en automne. La pollinisation est anémophile (causée par le vent), de même que la dispersion des graines. Ses fruits ne sont pas très appétissants pour la faune.

OÙ PEUT-ON LE VOIR À MÁLAGA ?

Espèce très courante dans la province de Málaga et largement répartie sur tout le territoire. Il existe d'importantes populations de genévriers de cade dans les montagnes du littoral et dans la région nord-est.  Sur le Grand Sentier, on peut l'apercevoir aux étapes 11 à 14 et 32 à 34.

FAITS CURIEUX :

Dans le canton de la chaîne de montagnes de Ronda, ses souches et ses racines sont utilisées pour la fabrication d'ustensiles de cuisine (bols, cuillères et fourchettes), vu que les propriétés aromatiques de son bois donnent bon goût à la cuisine. En distillant ses fruits, on obtient du genièvre, dont le nom vient du mot "genévrier". Toutefois, son utilisation principale est la résine produite par le bois lorsqu'on le cuit au four, à partir de son huile essentielle : l'huile de cade. Cette résine était autrefois utilisée pour soigner diverses maladies du bétail vu que c'est un excellent antiparasitaire. De plus, le goudron de genévrier (huile de cade cuite au four) était utilisé pour imperméabiliser les chaumières des bergers et calfeutrer les bateaux. Les fours à huile de cade étaient des constructions très courantes dans les montagnes de Málaga.

ESPÈCES SIMILAIRES :

Avec quelles espèces peut-on le confondre ?
On peut le confondre avec d'autres espèces de genévrier. La différence fondamentale réside dans le nombre de bandes stomatiques que possèdent leurs feuilles ou aiguilles. Dans le cas du genévrier de cade, il n'y en a que deux. Le genévrier de montagne en a une et le genévrier maritime deux. La taille du fruit est également une caractéristique distinctive, vu que dans ce cas, elle est de petite taille.

Informations supplémentaires