Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles.

Informations supplémentaires Politique de cookies

Grande Randonnée de Málaga (GR 249). Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda

Diputación de Málaga
GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda.

Grande Randonnée de Málaga (GR 249). Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda

Itinéraires À pied À bicyclette
Difficulté - Bleu - Facile
Accès -

1. Début de l’étape :  Cuevas Bajas.
Point de départ :  Río Burriana, Cuevas Bajas

2. Fin de l’étape : Alameda.
Point final:  El Ventorrillo, Alameda.

Liens vers d’autres sentiers et chemins agricoles :

- GR-7 E-4, Tarifa Athènes Branche Nord, Connexion au départ.
- GR-7 E-4, Athènes, Coincidence jusqu’au km 4.2 (Variante).
- GR 245, Chemin Mozarabe de santiago, Connexion au départ.

Dangers :

• Passage à gué par la Gorge Hondo en crue
• Coincidence avec des véhicules agricoles sur les pistes
• Trafic routier sur la A-45 et MA-6413

Durée - 4:45 horas
Longueur - 21200 Km
Itinéraires

La colline de Andrés ( Jusqu’au km 4.2 )

L’étape 16 quitte Cuevas Bajas et se dirige vers le sud. Bientôt elle laisse sur la gauche la rivière Burriana, canalisée à son entrée dans la ville. Au début, vous prenez la rambla au-dessus du Barranco Hondo, sous le pont de l’autoroute où il y a généralement des pigeons sauvages et passant à côté de certaines granges à élevage . Barranco Hondo s’avère être une rambla souvent sèche où persistent les tamaris, adaptés aux sols salins. Quand vous devez traverser le canal, c’est le moment de commencer à grimper, ce qui place le randonneur sur la colline de Andrés, entre la rivière Burriana à l’est et le ravin Hondo à l’ouest. La butte permet d’observer à la fois les vallées et le village de départ.

Au sommet de la colline se trouve l’énorme Cortijo Pajariego, le premier de la journée, entre oliveraies et terres de culture irriguée. Quelques-uns des Cortijos (fermes) que l’on peut voir durant l ́étape sont classés dans des publications spécialisées en raison de leurs caractéristiques architectural, à mi-chemin entre le domaine seigneurial ,leur adaptation au climat intérieur de Málaga et de leurs fonctions d’épicentre d’activité productive. Autrefois le nombre de travailleurs qui s’y logeaient ou du moins en partaient durant les hautes saisons de travail était telle qu’elles ressemblaient à de petites auberges. Certain Cortijo compte même avec une chapelle et, en général, le patiodalléestl’élémentsurlequell’ensemble est construit.

Vous descendez un peu et vous arrivez au kilomètre 4.2, où la coincidence se termine avec le GR-7.9 qui continue vers le sud. À ce point, vous tournez à 90 degrés vers l’ouest et continuez la randonnée à la découverte de nouvelles fermes.

Les lagunes du Cortijo de la Sarteneja ( Jusqu’au km 10.5 )

La ferme suivante est celle de San Ramón ou celle du Conte (Cortijo del Conde sur d’autres plans) avec une large esplanade. Un peu plus loin vous arrivez à la Sarteneja. On peut commencer à voir les lagunes dans les saisons favorables à partir du point kilo- métrique 7, dans une petite vallée entre de douces collines occupées par des oliveraies, un peu éloignées du chemin vers le sud.

La première que vous voyez est la plus grande, en face de la ferme Elle est très peu profonde mais avec une nappe d’eau assez étendue, qui permet la présence de foulques, hérons et flamants roses. À la croisée des chemins, à gauche, il y a un accès entre une maison abandonnée et quelques haies d’herbe de la pampa qui mène au barrage de séparation de la précédente avec une lagune plus profonde.

Bien que la lagune se trouve hors des limites de l’itinéraire, elle est accessible avec une autorisation. C’est un endroit très intéressant puisqu’il maintient l’eau plus longtemps, comme le montre le cordon périphérique de roseaux et les canards plongeurs comme les grèbes. Il y a de grands eucalyptus entre les deux lagunes et une petite forêt de tamaris.

Plus loin, à droite, la troisième lagune, qui semble elle-même avoir donné le nom d’El Perezón (Le paresseux)à la zone, dépourvue de végétation et accusant davantage l’été que les précédentes. Après avoir progressé cap sud sur un kilomètre le long de la voie de desserte, le Sentier emprunte le passage élevé de l’autoroute A-45 au kilomètre 83 pour atteindre l’autre côté.

Si au lieu de traverser vous choisissez de marcher deux cents mètres vers l’est, vous verrez une nouvelle lagune avec quelques Taramis. Une fois la voie rapide surmontée, il faut passer par les nombreuses construc- tions de la nouvelle ferme de la Capilla, au kilomètre 10.5.

Les fôrets isla ( Jusqu’à la fin de l’Étape )

Traçant une légère courbe vers le sud-est, l’oliveraie et la terre de culture pluviale de Málaga s’affichent dans toute leur splendeur. Il existe la possibilité d’observer la faune sauvage lors de notre chemin, surtout au crépuscule en été. Les lièvres, lapins, perdrix et tourterelles sont la raison d’être des nombreuses réserves de chasse de petit gibier. La prochaine ferme est celle de Realengo, qui est située à côté de la MA-6413 par laquelle il faut marcher quelques mètres ; vers le nord la route mène à Palenciana.

La Randonnée laisse sur la gauche la collineconnuesouslenomdeVegaAltaet de nouveau au milieu de l’étendue d’oliviers, se dirige vers le Cortijo de la Serafina, au kilomètre 16,2, utilisant parfois des voies secondaires et d’autres fois des chemins plus larges ou des routes principales. Juste à côté de la maison il y a déjà quelques exemplaires de chêne, comme un rappel de ce qu’était la région dans le passé. En raison de la productivité élevée de la terre, ce serait probablement l’une des meilleures hênais andalouses. Les monts sont quelque peu éloignés de la route, surtout le plus grand, au nord de la ferme. Au carrefour suivant, il faut tourner vers le nord, passez par la façade principale de la ferme Duende qui reste sur la droite puis se rapprocher de la tête du bassin du ruisseau Gaén. La traversée du chenal s’effectue au point kilométrique 18.3, et bien que la zone a un aspect abandonné, plus bas elle abrite plusieurszonesdebroussaillesprimitives avec ardes bres indigènes. Le ruisseau est un affluent de la rivière Genil, dans la province de Cordoue. À vol d’oiseaux, ici et là, des monticules rocheux arborés. Une dernière petite section d’oliveraie du Yedrecillo, vous passez à côté d’un grand parking caravane et vous rejoignez con- fortablement le carrefour des chemins du Ventorrillo, à l’est de la ville de Alameda, où l’Étape se termine.

GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Imagen de GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. La mer d'oliviers et la terre sèche d'Antequera depuis la poêle Imagen de GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. La mer d'oliviers et la terre sèche d'Antequera depuis la poêle GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Une des fermes traditionnelles que la route laisse à côté Imagen de GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Une des fermes traditionnelles que la route laisse à côté GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. À Sarteneja, la lagune plus profonde conserve un niveau d'eau plus stable, une ceinture de plantes riveraines Imagen de GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. À Sarteneja, la lagune plus profonde conserve un niveau d'eau plus stable, une ceinture de plantes riveraines GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Olives vertes sur les terres agricoles rougeâtres Imagen de GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Olives vertes sur les terres agricoles rougeâtres GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Lapins se nourrissant au coucher du soleil près d'une forêt insulaire Imagen de GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Lapins se nourrissant au coucher du soleil près d'une forêt insulaire GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Une des fermes traditionnelles que la route quitte à côté, avec la Peña de los Enamorados en arrière-plan Imagen de GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Une des fermes traditionnelles que la route quitte à côté, avec la Peña de los Enamorados en arrière-plan GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Cortijo La Capilla Imagen de GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Cortijo La Capilla GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Cortijo de La Sarteneja Imagen de GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Cortijo de La Sarteneja GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Arrivée à Alameda Imagen de GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Arrivée à Alameda GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Oliveraie à la sortie de Cuevas Bajas Imagen de GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Oliveraie à la sortie de Cuevas Bajas GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Lagune de La Sarteneja Imagen de GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Lagune de La Sarteneja GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Vue panoramique des vastes terres arables où alternent terres sèches et oliveraies au début. Imagen de GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Vue panoramique des vastes terres arables où alternent terres sèches et oliveraies au début. GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Depuis la première colline, on peut voir le village de Villanueva de Algaidas et la vallée de la rivière Burriana Imagen de GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Depuis la première colline, on peut voir le village de Villanueva de Algaidas et la vallée de la rivière Burriana GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Une épaisse ceinture de roseaux marque le périmètre de la lagune Honda Imagen de GR 249. Étape 16. Cuevas Bajas - Alameda. Une épaisse ceinture de roseaux marque le périmètre de la lagune Honda GR 249. Etapa 16. Cuevas Bajas - Alameda Imagen de GR 249. Etapa 16. Cuevas Bajas - Alameda GR 249 Etapa 16 Juncos y tarajes en la Sarteneja Imagen de GR 249 Etapa 16 Juncos y tarajes en la Sarteneja GR 249 Etapa 16 Conejos Imagen de GR 249 Etapa 16 Conejos GR 249 Etapa 16 Triops Imagen de GR 249 Etapa 16 Triops GR 249 Etapa 16 Alcaraván Imagen de GR 249 Etapa 16 Alcaraván GR 249 Etapa 16 Jara estepa o blanca Imagen de GR 249 Etapa 16 Jara estepa o blanca

Comment arriver

En savoir plus sur la province de Malaga

En savoir plus sur la province de Malaga