Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles.

Informations supplémentaires Politique de cookies

Grande Randonnée de Málaga (GR 249). Étape 35. Alhaurín de la Torre - Málaga

Diputación de Málaga
GR 249. Etapa 35: Alhaurín de la Torre - Málaga

Grande Randonnée de Málaga (GR 249). Étape 35. Alhaurín de la Torre - Málaga

Itinéraires À pied À bicyclette
Difficulté - Vert - Très facile
Accès -

1. Début de l’étape :  Alhaurín de la Torre.
Point de départ :  Zapata, Alhaurín de la Torre.

2. Fin de l’étape: Málaga.
Point final:  Málaga.

Liens vers d’autres sentiers et chemins agricoles :

- GR 248, De Guadalhorce, coincidence à la fin.
- GR 92 E 12, Sentier du littoral, connexion à la fin.

Dangers :

• Coincidence avec la circulation routière sur les sections revêtues
• Circulation de véhicules légers sur les voies

Durée - 2:35 horas
Longueur - 12900 Km
Itinéraires

L’aqueduc et Puente del Rey ( Jusqu’au km 3.5 )

La sortie depuis la zone sud-ouest du quartier Peñón de Zapata se fait par le rond-point où l’A-7052 croise l’Avenida de las Américas et traverse le parc de l’Avenida de Gran Canaria au nord. Quelques légers virages le long de la Calle de los Mellizos et vous atteignez les premières terres cultivées. Bientôt, vous traversez un chenal profond à proximité du ruisseau Zambrana où quelques roseaux ou un eucalyptus solitaire apparaissent de temps en temps. Les terrasses sont occupées par les agrumes, les légumes et les fruits de saison. Les routes utilisées répondent au patron orthogonal dans la planification des routes et des vergers, de sorte que, tout en voyageant à côté des fossés, plusieurs virages sont effectués, en maintenant la direction générale nord-est.

A un kilomètre du début, un virage est fait vers l’est puis vers le sud, formant une boucle qui renoue avec la canalisation d’eau d’irrigation. Vous traversez immédiatement de l’autre côté et suivez le ruisseau jusqu’à ce que vous le quittiez lorsque vous atteignez le lit de la rivière Guadalhorce alors que vous passez sous l’autoroute A-7. En continuant le long de la piste et en laissant la rive du fleuve à gauche, une boucle est faite vers le sud qui mène au point historique du jour, l’aqueduc connu sous le nom de Puente del Rey (km 3.5), datant de 1726 et remplacé par celui de San Telmo, à l’est de la ville de Málaga.

Il y a un groupe de maisons annexées à la construction et qui ont même profité des arcades dans le passé. La Randonnée, quant à elle, fait un virage à travers les champs agricoles et revient vers le nord sur quelques mètres.

Le fleuve Guadalhorce et son embouchure ( Jusqu’au km 8.7 )

La vallée du Guadalhorce a un climat enviable et les vergers ont un sol extrêmement fertile, en raison de leur formation en terrasses inondables et les apports du fleuve. Pour fermer le triangle de la production agricole, l’eau est l’élément qui le complète. Le Guadalhorce étant une rivière au débit important, les dérivations improvisées ou les fossés temporaires n’ont pas fonctionné. Ce n’est que dans les années 70 du siècle dernier qu’après la régulation du débit provoquée par la mise en place des réservoirs del Chorro, deux grands canaux ont été construits grâce au Plan Guadalhorce. Celui qui nous intéresse ici est le canal de la rive droite. Parfois canalisé et parfois creusé dans le sol et avec des murs en béton, ce canal traverse la dernière partie de la vallée pour atteindre Alhaurín de la Torre. Une canalisation vers le Guadalhorce met fin au parcours autour de ces réseaux mitoyens et des affluents du fleuve. À partir de ce point, la marche se dirige vers le sud-est et le Chemin suit une large piste entre le fleuve et les installations de l’aéroport international sur la droite. Le canal est généralement très proche, toujours à gauche, et est traversé par un long tuyau puis par une voie ferrée à la hauteur de la zone industrielle de Guadalhorce. Les pistes de l’aéroport puis les installations liées au trafic aérien des passagers et des marchandises sont séparées du GR par de hautes clôtures et des routes périphériques.

La rivière Guadalhorce a accompagné la Grande Randonnée de Málaga depuis sa source près de l’étape 12 Villanueva del Rosario Archidona, puis des étapes 19 à 22 lorsqu’elle atteint la zone du réservoir. Maintenant, comme s’il s’agissait d’une métaphore, elles se terminent toutes les deux ensemble. Bien qu’un peu en amont, le cours de la rivière conserve de spectaculaires bosquets riverains de grands arbres, ce n’est pas le cas dans cette section, où les quenouilles, les roseaux et les roselières prédominent avec quelques tamaris et peupliers épars. La rivière est généralement un peu éloignée du chemin, mais il existe un réseau complexe d’accès qui mènent au lit de la rivière. À la hauteur de l’autoroute MA-21, un bref virage est effectué pour passer sous le pont et de l’autre côté du Guadalhorce (km 8,7), là où le canal se divise en deux branches, celle de la rivière elle-même et une secondaire pour minimiser les avenues occasionnelles. La plage et les deux bras forment L’Espace Naturel de l’embouchure, de 67 hectares.

Les plages de Sacaba et la Misericordia ( Jusqu’à la fin de l’Étape )

Avec le bras de la rivière à gauche et une zone industrielle sur la droite, vous passez sous l’autoroute MA 20 puis tournez vers la gauche, laissant l’espace protégé de l’ autre côté. Un chemin d’albero mène au spectaculaire pont piétonnier sur le Guadalhorce, au profil ondulé. De l’autre côté, il se tord à droite, à la recherche d’un pont qui surmonte l’autre branche du canal.

L’une des cheminées de La Térmica, de couleur grisâtre, rappelle par sa structure et son nom, le passé industriel de la côte de Málaga, mais dans ce cas, elle sert également à accueillir le promeneur sur le Paseo de Antonio Banderas. La plage de Sacaba est la plus au sud-ouest de Málaga et a subi une grande transformation au cours des dernières décennies, avec des allées paysagères, les célèbres bars de plage “chiringuitos” et diverses installations à usage touristique et sportif.

La plage de La Misericordia est le lieu où se situe la balise Zéro de la Grande Randonnée de Málaga. C’est l’infrastructure qui sur 35 étapes a réussi à guider le visiteur vers le vrai Málaga, celui que nous avons construit entre tous les Malagueños (habitants de la province de Málaga) d’origines ou d’adoptions au cours des millénaires et dans un milieu naturel privilégié que le Sentier permet de mieux connaître.

Comment arriver

En savoir plus sur la province de Malaga

En savoir plus sur la province de Malaga