Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles.

Informations supplémentaires Politique de cookies

La châtaigne, un fruit sec d’une grande qualité avec le label de Málaga, très apprécié à l’international

Diputación de Málaga
Topoguía GR 243. Sierra de las Nieves. Pagina 58h. Castañar de Parauta

La châtaigne, un fruit sec d’une grande qualité avec le label de Málaga, très apprécié à l’international

L’Italie, la France ou l’Allemagne valorisent beaucoup la châtaigne de la Vallée du Genal

Málaga est riche en saveurs et en arômes. Málaga est riche en fruits, en poissons, en viandes, en bières, en vins et liqueurs, en huiles et bien-sûr en légumes, en salaisons et en une multitude de produits locaux et délicieux comme la châtaigne. Des produits qui enivrent nos sens. Ils sont tous regroupés sous la marque "Sabor a Málaga (Saveur de Málaga)".

La châtaigne est un fruit sec particulièrement abondant dans la zone nord-ouest de la province de Málaga, où elle a trouvé un climat de montagne propice à son développement. La majorité de la production, environ quatre millions de kilos par an, provient de la Vallée du Genal, où il y a une superficie d’environ 3500 hectares consacrée à la culture de la châtaigne.

La majeure partie de la production de ces châtaignes de Málaga est exportée en Europe. Les principales destinations de ce fruit sec sont l’Italie, la France, l’Allemagne et l’Angleterre. Ces pays européens valorisent tout particulièrement la qualité de ce produit provenant de la Chaîne de montagnes de Ronda, où il existe deux grandes coopératives. La plus importante est celle située entre Pujerra et Jubrique, bien qu’à Parauta, on en récolte chaque année des milliers de kilos.

Récolte

Les châtaignes de Málaga représentent pour de nombreux voisins de cette partie de la province, leur principale source de revenus. Chaque année, au début de l’automne, des familles entières vont ramasser ce fruit sec sur des parcelles escarpées et parfois difficiles d’accès. La variété connue plus populairement sous le nom de « pilonga », dont l'étymologie fait référence à la facilité de les éplucher (enlever la peau qu’il y a derrière la coque) est particulièrement appréciée.

La campagne de récolte dure à peine un mois et prend fin avec la célébration populaire des tostóns populaires aux environs du 1er novembre ou le jour de la Toussaint. Lors de cette fête, il est coutume que la châtaigne soit grillée et accompagnée d’anis (c'est le cas d’Ojén avec la Fête du Tostón Populaire) ou dans des villages tels que Pujerra ou Arriate, avec du mistelle (une liqueur anisée traditionnelle). C’est précisément dans ce dernier village que depuis plusieurs années, on célèbre non seulement le tostón mais aussi la Fête de la Châtaigne, pendant le week-end le plus proche du début du mois de novembre (certaines de ces fêtes ont été déclarées Fêtes de Singularité Touristique Provinciale).

Pendant ces jours-là, on revendique la qualité de ce fruit sec et on peut visiter le musée où se trouve une exposition sur la châtaigne. Dans le village de Yunquera, dans la Sierra de las Nieves, on peut également se vanter de posséder ce fruit sec, bien qu’il ne soit pas le principal. C'est pour cela que pendant les derniers jours d’octobre a lieu la Fête du Vin et de la Châtaigne, lors de laquelle la châtaigne partage le protagonisme avec le moût artisanal.

Canton

La zone qui produit le plus de châtaignes est la chaîne de montagnes de Ronda. Elles sont particulièrement abondantes dans la Vallée du Genal. Concrètement, la plus grande forêt de châtaigniers se trouve entre les communes municipales d’Igualeja, Pujerra et Parauta. Cependant, on peut également trouver de nombreux châtaigniers dans les environs de ces trois villages, comme c'est le cas de Genalguacil, Jubrique, Faraján, Cartajima, Benalauría, Benadalid ou Algatocín, entre autres.

Dans la Sierra de las Nieves, il existe aussi certaines forêts de châtaigniers très importantes; tel est le cas de Yunquera, Ojén ou Istán. C’est plus rarement le cas dans la Axarquía, où il n’en reste que quelques parcelles sur la commune d’Alcaucín.

Origine

La culture du châtaignier fut introduite dans la Péninsule Ibérique par les romains, bien que dans la zone de la Vallée du Genal, sa présence en tant que culture ait commencé à se faire remarquer au cours de décennie des années 50 du siècle passé. De nos jours, on peut apprécier de nombreux exemplaires vétustes de châtaigniers dans des zones comme Pujerra et Igualeja, qui témoignent clairement de décennies d’histoire qui ont ancrée la culture de la châtaigne sur ce territoire montagneux.

Utilisation culinaire

La châtaigne est le principal produit récolté dans la Serranía de Ronda, mais elle n’est pas pour autant très utilisée dans la cuisine traditionnelle de ces villages. Malgré cela, dans certains de leurs restaurants, on peut trouver des flans ou même des potages fabriqués à base de ce fruit sec (nous recommandons la lecture de la publication "La cuisine de la Serranía de Ronda", en espagnol). Cependant, l’utilisation de la châtaigne est de plus en plus courante dans des conserves sucrées, comme le fait depuis des dizaines d’années l’entreprise La Molienda S.C.A, dont le siège se trouve à Benalauría. Cette coopérative élabore habituellement la recette du « marron glacé », des confitures, des bonbons ou encore des châtaignes confites.

Paysage

De nos jours, la forêt de châtaigniers de la Chaîne de montagnes de Ronda n'est pas seulement la principale source de revenus pour de nombreuses familles du Haut Genal mais elle est aussi le protagoniste absolu de son paysage. Les cartes postales que cette zone montagneuse nous offre changent de couleur en fonction de l’époque de l’année au cours de laquelle on la visite. Ainsi, en automne, ses feuilles deviennent couleur ocre, avant de tomber inexorablement dans l’antichambre de l’hiver, tandis qu’au printemps, le vert commence à apparaître sur les feuilles pour laisser place à l’été et à la couleur éclatante des bogues qui contiendront les châtaignes. C'est ce que l’on connaît sous le nom de “La Forêt de Cuivre”.

Achat

Si vous souhaitez acheter des châtaignes de Málaga, vous pouvez le faire sur le site producteurs adhérents à "Sabor a Málaga (Saveurs de Málaga)".

La forêt de cuivre

La châtaigne et les châtaigniers sont les protagonistes du soi-disant Bosque de Cobre, une métaphore qui fait allusion au paysage spectaculaire que la nature offre chaque année avec la chute des feuilles des châtaigniers, couvrant les montagnes de bruns, jaunes, oranges et ocres. Nous invitons tous ceux qui souhaitent en savoir plus à se connecter à notre actualité "Cette année, ne loupez pas les châtaigniers de la Forêt de Cuivre dans la Vallée du Genal ".