Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles.

Informations supplémentaires Politique de cookies

La Grotte de Nerja et ses environs, l’une des plus spectaculaires d’Espagne.

Diputación de Málaga
Cueva de Nerja. Peces

La Grotte de Nerja et ses environs, l’une des plus spectaculaires d’Espagne.

Merveille naturelle où vous aurez toujours envie de revenir

https://www.malaga.es/fr/laprovincia/patrimonio/lis_cd-11372/fuente-del-espartoPersonne n’aurait pensé que la découverte de cette grotte par cinq jeunes de Maro au milieu du XX ème siècle marquerait un avant et un après dans l’histoire de la commune de Nerja et de la Axarquía Costa del Sol. Du fait de l’énorme potentiel touristique et culturelle de la grotte, en peu de temps, sa visite a été rendue possible et des organismes de gestion et de conservation ont été créés.

Son importance dans le contexte de l'art rupestre du sud a été brevetée en tant que Bien d’Intérêt Culturel et Monument Historique Artistique. Parmi les trois zones qui divisent la grotte (les galeries touristiques, les hautes et les nouvelles), on ne peut visiter que la première, les deux autres étant destinées à la recherche et à la conservation des restes préhistoriques, peintures rupestres et formations. Si vous le souhaitez, vous pouvez accéder directement à sa page web.

La grotte de Nerja possède l’un des gisements funéraires les plus importants d’Andalousie et conserve d'intéressantes manifestations artistiques avec des peintures qui vont du Paléolithique Supérieur jusqu’à 4000 ans avant la période actuelle. Les principales représentations sont celles de la faune, avec des motifs de chevaux, de cerfs, de chèvres, de phoques ou de poissons. Elle est également riche en speleothems comme les stalactites, les stalagmites, les colonnes, les coulées, des bannières ou des perles.

Le début du sentier 9 “Grotte de Nerja – Source du Sparte” du Grand Sentier pour Tous coïncide avec l’entrée dans le Parc Naturel de las Sierras Tejeda, Almijara.

Le Musée

Le Musée de Nerja est considéré comme un centre de référence sur la ville, son histoire et son Patrimoine Naturel et Culturel. Il offre une vision panoramique sur l’histoire et l’environnement dans lequel il se situe, étant riche en histoire local, depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours, ayant une importance sur les aspects les plus importants de chaque période historique.

Festival de musique et de danse

Le 12 juin 1960, la Grotte de Nerja était prête pour son ouverture au public. Un Festival de Musique et de Danse, dans lequel est intervenu la troupe de danse classique du « Tour de Paris » accompagné par l’Orchestre Symphonique de Málaga, fut l'acte choisi pour son inauguration officielle. Depuis, ce festival est célébré chaque année afin de commémorer la découverte de cette grotte.

Flore remarquable dans le secteur

Le climat bénin propice pour les courants chaud de la mer (située à 158 mètres au-dessus du niveau de la mer, et qui avec ses 4823 mètres, est une des grottes au développement topographique le plus important d’Andalousie), la protection que les hauts sommets offrent contre les vents forts du nord ainsi qu’une composition lithologique riche et variée, avec la présence de dolomies, sont quelques-uns des facteurs qui coïncident avec que dans la Sierra Almijara et en général dans cette zone du parcours, poussent de nombreux joyaux de la flore méditerranéenne.

Certaines de ces plantes sont spéciales du fait de leur rareté, d’autres parce qu’elles sont restreintes à quelques rares endroits et presque toutes parce qu’elles sont plus ou moins menacées. Parmi celles que l’on peut trouver facilement on remarque le Camélée à trois coques (Cneorum tricoccon), la cambronera (Lycium intricatum), le arto (Maytenus senegalensis) et le très répandu boj (Buxus balearica).

La minerai et les usines de miel de canne à sucre, de sucre et même de papier

Nerja peut se vanter de posséder un glorieux passé industriel, avec ses usines liées à la fabrication de miel de canne à sucre, de sucre et même de  papier.

Au cours des premières années du XX -ème siècle, l’exploitation minière  de plomb, de galène, de fer et d’amiante eut un grand succès dans des sites comme le ravin des Chasseurs.. D’ailleurs, le Chemin de la Source du Sparte, qui est un chemin agricole, est également appelé Chemin des Mines et de Cómpeta.

Les muletiers transportaient les minéraux à dos d’ânes jusqu’à la source du Sparte, où ils se lavaient. Ensuite, la marchandise était emmenée à l’usine de Burriana puis chargée dans des bateaux en direction de la France et de l’Italie.