Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Histoire de Moclinejo

Diputación de Málaga

Histoire de Moclinejo

D’aprés certains historiens, le nom de Moclinejo viendrait du terme arabe "Moclin" qui veut dire « lieu de district » .

Le territoire communal de Moclinejo a êtê le têmoin de faits historiques importants pendant la reconquëte chrêtienne, ce qui donna son nom à la Hoya de los Muertos ou la Cuesta de Matanza. C’est en 1483 que Mulay Hacen fut dêtrônê de Grenade et se rêfugia dans le château. L’attitude provocante des arabes mit en colére les chrêtiens qui voulurent le châtier : mais ceux-ci se lancérent avec force depuis le haut et dêcimérent les troupes chrêtiennes. Ce triomphe servit la rêputation de Mulay Hacen.

Plus tard, une fois intêgrê dans le royaume des Rois Catholiques, Moclinejo connaït un certain essor grâce à l’exploitation de ses vignobles; mais ceux-ci se virent dêtruits aprés le flêau de la phylloxêra en 1878 qui commenèa dans ce village et se propagea dans toute la province de Malaga.

C’est sur la Place d’Espagne, dans le centre du village qu’ont lieu tous les êvênements. Un lieu qui conserve tout son charme car il est recouvert de pavês faits à la main et fait l’orgueil des habitants du village. Les rues, typiquement arabes, sont êtroites et sinueuses. Mais nous trouvons êgalement des lieux magnifiques autour du village comme ce paysage naturel de falaises profondes et abruptes sans oublier la côte de La Matanza (côte de Vêlez) ou la falaise de la "Hoya de los Muertos" citêes auparavant.

Ses habitants ont toujours essayê de gagner la bataille au temps qui passe. La coutume d’aller se laver le visage à la fontaine du Chorrillo pendant les fëtes de la Saint Jean pour freiner le vieillissement le prouve. Sans parler de la rêsistance du paysage et des modes de production qui sont les mëmes depuis des siécles. Les Cortijos (fermes anciennes) sur des terres ensoleillês de vignobles en têmoignent. L’êconomie locale est basêe sur la production de vin doux et de raisins. Quoi qu’il en soit, les anciens « cortijos » qui êtaient rêpartis sur les collines de Cordoue et de Piedrasblancas, ont êtê abïmês par le temps et ceux qui se conservent encore actuellement ont êtê rachetês par les êtrangers qui on fixê leur rêsidence sur ces terres. Les habitants vivent presque tous sur Moclinejo et sur son district, Los Valdês. Les terres sont recouvertes essentiellement de vignobles bien qu’il y ait aussi des oliviers, des amandiers, des arbres fruitiers et des fleurs. Quant à l’artisanat signalons le travail du fer forgê, de la vannerie et de la pâtisserie locale.