Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Histoire de Fuente de Piedra

Diputación de Málaga

Histoire de Fuente de Piedra

La prêsence des premiers humains sur ce territoire communale remonte au 5éme siécle avant Jêsus Christ. Pourtant, les rêfêrences êcrites les plus anciennes connues de nos jours datent de l’êpoque de l’occupation romaine. Il s’agit d’une pierre d’autel comprenant l’inscription suivante en latin « Lucio Postumio Satulio, rêpondant à ses voeux a consacrê cet autel à cette divine fontaine ». C’est La « Fontaine Divine » (des eaux ayant des propriêtês curatives qui guêrissaient du « mal de la pierre » (calculs rênaux)) à laquelle il fait rêfêrence qui a donnê nom au village.

Aprés la domination arabe le village disparut en 1461 et fut reconstruit en 1547. C’est à partir de ce moment que commence une pêriode d’apogêe : l’eau de la fontaine est exportêe jusqu’au Royaume de Naples et en Amêrique.

Des êpidêmies de fiévre tierce et de fiévre quarte se propagent à la fin du 18éme siécle et au dêbut du 19éme siécle et dêciment la population trés sêrieusement. La fontaine fut donc dêplacêe mais l’eau avait perdu toutes ses propriêtês. C’est à partir de ce moment que la fontaine perd sa rêputation et qu’elle fut dêfinitivement fermêe en 1959.

Puis en 1990 des fouilles furent entamêes pour rêcupêrer la fontaine. Elle fut restaurêe et installêe en 1994 sur la Plaza de la Constitución dans le centre du village. La prêsence de la fontaine de pierre constitue un êlêment essentiel dans l’architecture urbaine composêe d’êdifices à trois êtages et des maisons de maïtre anciennes qui se mëlent à une architecture plus contemporaine.

Parallélement à la fontaine, l’histoire du village tourne autour de la Laguna Salada qui fut exploitêe comme mine de sel industrielle dêjà aux temps de romains jusqu’en 1951. En 1981, la lagune est transformê en Refuge National de Chasse et constitue actuellement la Rêserve Naturelle qui abrite la plus grande colonie reproductrice de flamants roses en Europe.

L’êconomie locale repose sur la production vinicole et la production d’huile bien qu’elle bênêficie êgalement d’une importante diversitê industrielle sans oublier une forte production textile bien que d’autres activitês prennent de plus en plus d’importance tels la construction et le tourisme.