Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Marché de Atarazanas

Diputación de Málaga

Marché de Atarazanas

ÉPOQUE XIXe s.

Le marchê central tire son nom d'un bâtiment dênommê Atarazanas qui se dressait en cet endroit-là (ce nom signifie atelier ou lieu de fabrication).

Le bâtiment actuel fut construit au XIXe siécle par l'architecte Joaquîn de Rucoba. De la construction prêcêdente, il ne reste que la porte en marbre.

________________________________________________________________________

À Malaga, l'activitê maritime et commerciale est à l'origine de monuments singuliers, tels Las Atarazanas, un chantier naval assumant des fonctions maritime et terrestre. Outre, les dêpendances à caractére administratif, les bateaux pouvaient y entrer pour y ëtre rêparês. Sept arcs s'ouvraient sur la faèade du bâtiment original qui donnait sur la mer. Le plus grand, situê à l'extrëme gauche, fut intêgrê dans la nouvelle construction du marchê. Les blasons situês dans les êcoinèons de cet arc nous indiquent qu'il date de l'êpoque nasride, et plus prêcisêment du régne de Mohamed V (1354-1391).

Le bâtiment, aprés diffêrents emplois comme caserne et hôpital militaire, êtait pratiquement en ruines au XIXe s. En 1822, des voix s'êlevérent pour exiger la dêmolition d'une partie du bâtiment (ses grandes tours) qui empëchait tout passage. Le 31 octobre 1840, la Diputación Provincial (Conseil provincial) se prononèa en faveur de la Mairie pour la dêmolition des grandes tours. En 1868, la Junte rêvolutionnaire dêcrêta la dêmolition des restes de la muraille pour donner du travail aux pauvres et la construction d'un marchê, puisque la ville comptait plusieurs endroits de vente, mais la majoritê en plein air, ce qui êtait peu hygiênique.

Il en fut ainsi. La porte en marbre blanc fut conservêe grâce à MM. Rucaba et Riva, et à l'Academia de San Fernando, propriêtaire de la porte, qui la cêda à l'Academia de San Telmo, et celle-ci à la Mairie, à condition de l'intêgrer au marchê. Aprés le processus d'amortissement menê à bien, la Mairie en devint la propriêtaire et dêcida de faire construire le Mercado Central (marchê central) de la ville qui recevrait le nom de Alfonso XII ; aussi connu sous le nom de marchê de las Atarazanas, du nom de la construction musulmane qui se dressait à l'origine au mëme endroit.

Comme nous pouvons l'observer, le marchê prêsente aujourd'hui un plan lêgérement trapêzoðdal et s'organise en trois nefs. Il s'agit principalement d'une charpente en mêtal fermêe à l'aide de pierres et de maèonnerie. Le grand arc nasride occupe le centre de la faèade d'accés, recomposê à 25 métres vers l'est de sa position originale.

Il s'agit d'un arc outrepassê lêgérement brisê, composê de pierres de taille bien encadrêes de marbre blanc, appareillêes sans liant (ses piéces furent dêmontêes, numêrotêes et remontêes). Un alfiz (espéce de frise arabe) l'encadre et les êcoinèons comportent les blasons correspondants avec frange diagonale ainsi que l'inscription &lacuo; Seul Dieu est vainqueur, louê soit-il &racuo;. Afin de bien l'intêgrer au reste du bâtiment, on y ajouta un corps supêrieur en grés et deux latêraux de moindre hauteur percês de fenëtres en arc outrepassê.

À l'arriére du bâtiment, nous avons une faèade en forme de fronton triangulaire où s'ouvre un grand arc en plein cintre avec verriére.

Les êcoinèons sont dêcorês de rondes-bosses dont certaines reprêsentent des poissons, et des cornes d'abondance et d'autres, un visage. L'ataurique (ornementation dêcorative arabe utilisant, suivant la technique du stuc diffêrents assemblages de motifs vêgêtaux) finement travaillê dans du fer recouvre le reste de la surface. D'un point de vue artistique, les apports de ce marchê sont variês. En premier lieu, sa conception est remarquable, car il intégre de maniére appropriêe des restes historiques, puis il est fonctionnel et jouit d'un excellent êclairage naturel et d'une bonne ventilation, si nêcessaire dans un bâtiment de ces caractêristiques. En deuxiéme lieu, le choix du fer clairement innovateur, convient à merveille à la fonctionnalitê d'un bâtiment à caractére public

CÓMO ENCONTRARLO

Adresse: CL ATARAZANAS 10,  29005  Málaga
Página web: http://www.malaga.eu

 

Art et monuments > Édifice remarquable
Atarazanas, 10, CP 29005