Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Pic de la Concha, Marbella (Lieu Insolite)

Diputación de Málaga

Pic de la Concha, Marbella (Lieu Insolite)

Lieux Insolites

 

Mois recommandé de visiter : Octobre.

Sur les contreforts de la sierra de Las Nieves tournés vers la Méditerranée, à quelques kilomètres seulement de la ville de Marbella, une petite barrière montagneuse en forme de coquille, La Concha (le coquillage), s’élève comme un géant anguleux entre les formes douces et plates du littoral. Le pic de la Concha est, par conséquent, un  belvédère exceptionnel, unique, depuis lequel nous pouvons découvrir la vie de Marbella depuis les hauteurs et observer les côtes du Maroc. De l’autre côté, le pic nous montre l’inextricable succession de vallées et de montagnes qui s’étend de toutes parts vers l’intérieur. La Concha fait partie de la sierra Blanca, appelée blanche en raison de la couleur de ses roches calcaires et la rareté de sa végétation. Tout autour, nous contemplerons pourtant de vastes étendues de châtaigniers, de cerisiers, de sapins d’Espagne, d’oliviers et différentes espèces de pins.

 

Plus d'informations

La sierra Blanca (montagne blanche) est un massif montagneux du cordon littoral situé entre la Costa del Sol et la sierra de las Nieves, entre les communes d’Istán, d’Ojén, de Marbella et de Monda. Elle doit sont nom à ses roches blanches grisâtres parsemées d’une rare végétation.

Le pic de la Concha (coquille), qui culmine à 1 215 mètres au dessus du niveau de la mer est appelé de la sorte car si on l’observe depuis l’ouest, il ressemble à la valve striée d’un mollusque. Il est peuplé d’une végétation très variée : châtaigniers, cerisiers, fougères, oliviers, petits sapins d’Espagne de reforestation, pins d’Alep, pins parasols, pins de Monterey et pins maritimes.

La faune qui l’habite est également très riche : aigles royaux, perdrix, couleuvres, autours, faucons pèlerins, vautours fauve, genettes, blaireaux, bouquetins, chevreuils, fouines, renards, sangliers et lapins.

La vue sur la Costa del Sol et ses plages ainsi que sur les communes avoisinantes est imprenable. Lorsque le ciel est dégagé et que souffle le vent du ponant, on peut également apercevoir Gibraltar, les côtes africaines et la cordillère de l’Atlas.

Le versant sud de la Concha tombe à pic sur la mer et sur la ville de Marbella avec un dénivelé supérieur à mille mètres. Pierre et ombres, lumière et ciel, magnifique sommet qui se dresse jusqu’à la voûte des cieux. Hautain et froid, beau et puissant.

Pour atteindre le fascinant pic de la Concha, on suivra un parcours d’environ treize kilomètres et demi à partir du refuge de Juanar, parmi les coteaux et les collines typiques de la sierra Blanca, avec comme étapes intermédiaires le Salto del Lobo et le Cerro Lastonar.

On pourra y contempler la célèbre Croix de Juanar, à l’entrée d’une petite chapelle construite en l’honneur de la Virgen del Carmen (Vierge du Carmen), patronne des marins. On raconte que des marins pêchaient sur la côte quand soudain, sur le chemin du retour, un orage rendit inutilisable leur boussole et la visibilité ne leur permettait pas de distinguer quel cap devait prendre l’embarcation pour arriver à bon port. Les marins se mirent alors à prier la Vierge du Carmen afin qu’elle envoie un signe leur permettant de prendre la direction correcte et d’arriver sains et saufs à terre. Et soudain, au milieu de la tourmente, un pic apparut dans l’immensité, ce qui leur permit de rentrer à terre et de sauver miraculeusement leurs vies. Les marins décidèrent de fabriquer une croix de fer avec les restes de l’embarcation et de la hisser jusqu’au contrefort en hommage à cet insolite sauvetage divin.

Un belvédère naturel, observateur singulier, en pleine Costal del Sol. Une expérience unique.

 

Coordonnées:
  • Stationnement:   331384 / 4049583
  • Pic de la Concha: 327600 / 4046752

Espaces naturels > Site naturel