Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

Belvédère naturel de Pocopán

Diputación de Málaga

Belvédère naturel de Pocopán

Le Belvédère de Pocopán reçoit son nom d’une ancienne bâtisse aujourd’hui détruite. Sa curieuse dénomination de « Peudepain » semble être liée à l’un de ses premiers propriétaires dont le pressoir produisait « beaucoup de vin et peu de pain » (mucho vino y poco pan) ; à l’époque, la culture de la vigne primait en effet sur celle du blé.

Pocopán offre un panorama extraordinaire et des vues uniques sur cet espace protégé.

On peut y voir certaines des sierras les plus importantes de la province de Malaga, comme celles de Jobo, Camarolos, las Cabras, le Torcal d’Antequera ou les ravins de Gómer et Doña Ana, ces derniers appartenant à la région de la Alta Axarquía.

Le Parc naturel Montes de Málaga appartient au bassin du fleuve Guadalmedina. Sur les cinq ruisseaux principaux qui sillonnent cet espace et y déversent leurs eaux, on aperçoit les bassins des ruisseaux Huamina et Los Frailes.

À l’endroit où, il y a un peu plus d’un siècle, abondaient les cultures de la vigne et des céréales, on découvre aujourd’hui une épaisse forêt méditerranéenne, composée de pins d’Alep, de chênes verts et de chênes-lièges. L’espèce la plus représentative des montagnes de Malaga est le palmito ou palmier nain, la seule espèce de palmier autochtone qui pousse en Europe.

Belvédères