Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúa utilizando este sitio asumiremos que está de acuerdo.
 
×

Grotte de Ardales o de Doña Trinidad

Diputación de Málaga

Grotte de Ardales o de Doña Trinidad

La grotte de Ardales, connue également comme Grotte de Doña Trinidad ou de la Calinoria, fut découverte en 1821 à la suite du grand tremblement de terre de Alhama de Granada qui ouvrit sa bouche d’accès, laquelle était demeurée fermée par la sédimentation pendant plus de 8.000 ans.

Il s’agit d’un complexe souterrain situé à l’extrême occidental de la Serrezuela, structuré entre 550 et 600 mètres au-dessus du niveau de la mer et avec un âge géologique de 2,5 millions d’années et sans avoir subi de changements depuis 30.000 ans. Son exploitation touristique fut impulsée par Doña Trinidad Grund, sévillane et fille du consul russe qui à 15 ans vint vivre à Málaga. Elle acheta la Grotte en 1860 et fit construire des escaliers dans la pierre et mit des supports pour des torches dans les murs.

Après sa mort en 1896, cette grotte fut abandonnée même si en 1918 elle fut l’objet d’une étude de Henri Breuil, premier grand spécialiste de l’art préhistorique. Mais c’est en 1985 qu’elle fut réhabilitée pour sa protection et la gestion de sa conservation. Dans son intérieur nous pouvons jouir d’un parcours supérieur à un kilomètre et demi où se détachent plus particulièrement la Grande Salle, la Salle du Lac, la Galerie de l’Eperon, la Galerie des Gravures et la Salle des Mains.

Tout au long de sa visite nous rencontrerons des labyrinthes de colonnes, des lacs permanents et de belles formations de stalactites et de stalagmites. On y trouve ausi des gravures et des peintures du Paléolithique Supérieur de quelque 20.000 ans.La figure la plus représentative est celle de la Grande Biche noire ou Biche d’Ardales. Elle est peinte en noire avec un gros point rouge à l’endroit du coeur. D’autres peintures représentent des cerfs, chèvres et poisssons.Ces peintures et gravures conçues par les premiers artistes du Paléolithique ont été réalisées avec 5 couleurs, 8 techniques de gravure et 4 thèmes-signes abstraits: taches, traits, triangles, etc.: mains (10 d’entre elles sont uniques vu la technique employée); figures féminines: et faune (il y a plus de 80 figures de cerfs, chevaux, chèvres..). Ces caractéristiques font de cette grotte un cas unique (il n’y en a que 10 au monde qui présentent les mêmes traits) et a abouti à sa reconnaissance mondiale en étant déclarée Patrimoine de L’Humanité en 1998.

A titre d’information complémentaire, il faut signaler que cette grotte ne peut être visitée que par un maximum de 1.000 personnes par an et ce, de manière guidée dans des groupes d’au plus 15 personnes. La demande de visite peut être gérée en téléphonant au numéro 952-458046. Pour le type de parcours de cette grotte il est conseillé de porter des chaussures avec des semelles de caoutchouc. La température est de 16,5º C et l’humidité relative est stable et oscille entre 90 et 100%.

Grottes
Cerro de la Calinoria, CP 29550
952458046