Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

Grotte du Hundidero (entrée), Montejaque (Liue Insolite)

Diputación de Málaga

Grotte du Hundidero (entrée), Montejaque (Liue Insolite)

Lieux Insolites

 

Mois recommandé de visiter : Avril.

La contemplation de ce colosse rocheux nous rend perplexes et nous impressionne. Nous admirons les formes capricieuses de ses parois dont les innombrables teintes et lumières invitent à la réflexion. La grotte du Hundidero, avec ses plus de cinquante mètres de hauteur, est spectaculaire. Elle se tient au fond d’un défilé où coule la rivière Gaduares, ou Campobuche. Il y a cent ans, un barrage fut construit à l’entrée des gorges, mais la perméabilité des terrains karstiques empêcha le stockage des eaux. Nous nous trouvons à trois kilomètres de Montejaque, près de la route MA-505, à l’entrée du système Hundidero-Gato, une combinaison unique de galeries. L’orée de la grotte est saisissante ; les masses de pierre imposantes. Votre regard sera irrémédiablement attiré vers le haut.

 

Plus d'informations

Impressionnante. La grotte de l’Hundidero est réellement impressionnante. Située en bordure de province au fond d’une gorge où circule la rivière Gaduares, appelée encore Campobuche, elle mesure plus de cinquante mètres de hauteur.

Au-dessus, se trouve la route qui va de Grazalema à Benaoján et Montejaque, communes de la province de Malaga. Depuis l’Hundidero, la rivière traverse toute la montagne pour réapparaître par la grotte du Gato, à quatre kilomètres de son entrée.

Les deux grottes, Hundidero et Gato, forment un système hydrogéologique unique de galeries qui sont recensées à 60 % environ dans la commune de Montejaque, Hundidero étant l’entrée (par Montejaque) et la grotte du Gato (Benaoján) la sortie.

Dans les années vingt, un barrage fut construit à l’entrée de la gorge dans le but de retenir les eaux du torrent. Aujourd’hui, on peut y accéder par un escalier de pierre.

L’entreprise qui construisit le barrage prépara la cavité afin de déterminer les zones de fuites. Dans la mesure où les terrains karstiques qui résultent de l’érosion hydrochimique des roches calcaires et des dolomies sont très perméables, l’eau disparaissait en quelques jours à travers les puisards ouverts dans le fond du barrage.

La galerie par laquelle s’échappait le torrent fut ainsi découverte et condamnée avec du ciment. Mais l’eau chercha d’autres chemins et le barrage fut abandonné. L’existence de cette retenue d’eau a rendu encore plus imprévisible le comportement du système. En effet, si la traversée commence à sec, petit à petit le débit d’eau augmente et prend une ampleur considérable, ce qui confère au périple de l’eau un caractère miraculeux.

Tout au long de l’agréable sentier qui descend parmi les genêts on pourra contempler une vallée magnifique formée par le bassin du barrage. Sur un éperon rocheux, différents niveaux marquent les capacités de retenue d’eau. En parcourant les déversoirs de cet ancien barrage, on croise un ruisseau qui déverse ses eaux dans le fond du ravin où il rejoint le Guadares, avec qui il finit sa course dans la grotte de l’Hundidero. Un trésor... caché sur l’une des frontières géographiques de la province de Malaga.

 

Coordonnées:

• Stationnement (haut): 300238 / 4070347
• Stationnement (bas): 300188 /  4070029
• Grotte du Hundidero (entrée) :  300310 /  4069717

Grottes
Ctra. del Pantano