Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

Ronda

Diputación de Málaga
  • Image

    Le Pont Neuf constitue, avec les Arènes de ``la Real Maestranza de Caballería´´(corps royal de Cavalerie) de Ronda, le symbole et l'âme de la ville. Il y a eu...

    Image

    Pont d’origine arabe datant du 13ième siècle, un des premiers points d’union entre les deux côtés du Tajo (Faille)  de Ronda, construit à...

Son
Finca Parchite, Ronda 



Prospère Mérimée, Davillier, le Marquis de Custine, Blanchard, Ernest Hemingway, Orson Welles, García Lorca… La liste de tous les artistes et des intellectuels qui ont rendu hommage à Ronda semble interminable. Rares sont les destinations qui peuvent s"enorgueillir de la beauté, la richesse et la singularité d"une localité déclarée Ensemble Historique et Artistique voilà plus de 50 ans.

 

PERSONNE NE S"ÉGARE DANS RONDA

MONUMENTS

Énumérer les richesses naturelles, architecturales et artistiques de la ville semble une tâche ardue, mais il est plus difficile encore choisir parmi ses monuments, même si dans l"imaginaire collectif, les deux emblèmes de Ronda sont El Tajo et le Pont Neuf. D"une hauteur atteignant presque 100 mètres l"ouvrage, qui enjambe le fleuve, a été construit au XVIIIème siècle, et ses grands arcs en plein cintre constituent la touche caractéristique de Ronda.

Moins célèbre, mais certes pas moins beau, voici le Vieux Pont. Et à proximité de cet ouvrage qui date de 1616, on pourra admirer l"Arc de Philippe V, ainsi qu"un banc de pierre qui a donné naissance aux légendes andalusíes de rois et de princesses, le Fauteuil du Maure.

Le patrimoine architectural de Ronda est pourvu, tel un musée en plein air, d"une multitude de styles et de courants artistiques. En voici quelques exemples : le Palais de Mondragón, construit au XIVème siècle et siège actuel du Musée de Ronda, le Palais du Marquis de Salvatierra, ou la Maison de Saint Jean Bosco, au style moderniste, démontrent comment différents styles peuvent se côtoyer en toute harmonie. Les Arabes ont laissé en guise d"héritage la Maison du Géant et le Palais du Roi Maure, d"où part un imposant escalier taillé dans la roche qui traverse ses jardins et mène jusqu"au fleuve.

Quel que soit le moment choisi pour se rendre à Ronda (pendant les fêtes, …), la visite de ses Arènes est un passage obligé. Formée d"une arène de grandes dimensions, La Real Maestranza de Caballería de Ronda a accueilli au fil du temps les plus légendaires toreros, devenant ainsi une place incontournable de la tauromachie. Construit en 1785, c"est l"un des édifices les plus monumentaux et anciens du monde dans son genre.

Ronda est une ville qui porte le poids des siècles et des civilisations successifs, et dont elle garde pratiquement tous les vestiges. Les Romains y ont laissé un extraordinaire théâtre sculpté en partie dans la roche, tandis que les habitants d"Al Andalus y ont édifié des Hammams (les mieux conservés de toute l"Espagne), et la Porte d"Almocábar.

De plus, la ville possède un ample choix de musées qui offrent une perspective historique et artistique intéressante sur la ville. Parmi les plus visités, se trouvent : le Musée Municipal de Ronda, le Musée Lara, le Musée consacré au célèbre écrivain Rainer Maria Rilke, le Musée du Bandolero, le Musée du vin et enfin le Musée consacré au peintre natif de Ronda Joaquín Peinado, qui se situe dans le Palais des Marquis de Moctezuma.

Pour leur part, les constructions religieuses confèrent également beaucoup de singularité à la ville. L"église de Santa María la Mayor, l"église de la Charité et le couvent de Sainte Isabelle des Anges, ou l"église du Saint Esprit et le couvent de Santo Domingo, construits par les Rois Catholiques, sont des monuments qu"il faut absolument visiter.

La visite peut se poursuivre avec le temple dédié à la sainte patronne : le Sanctuaire de la Vierge de la Paix, puis avec la découverte des imposants retables de l"église de Sainte Cécile ou des couvents de la Mère de Dieu et de Saint François. L"église du Père Jésus ou le petit temple de la Vierge des Douleurs méritent également le détour. Pour finir, une surprise est réservée aux plus dévots : dans l"église de la Merced se trouve la main intacte de Sainte Thérèse.

Où manger

Cliquez ici

Où dormir

Cliquez ici

Liens d'intérêt

Escudo de Ronda
Mairie
Plaza Duquesa de Parcent, s/n, 29400 
952871171
952875441
Régions
Données géographiques
Surface 481 km2
Altitude 723 m
Latitude 36º 44'
Longueur -5º 10'
Distance jusqu'à la ville de Malaga 102 km
Données démographiques
Population 34268
Hommes 16665
Femmes 17603
Nom des habitants Rondeños