Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

La Costa del Sol lance la seconde partie du Plan Japon afin d'adapter les ressources touristiques au potentiel du marché nippon

Diputación de Málaga
Actualité

La Costa del Sol lance la seconde partie du Plan Japon afin d'adapter les ressources touristiques au potentiel du marché nippon

L'initiative débutera dans les communes de Marbella, Antequera et dans les environs du Caminito del Rey

Le Tourisme de la Costa del Sol a lancé la deuxième phase du Plan Japon; une initiative qui, après une première étape dans les communes de Nerja, Ronda, Mijas et Malaga, se poursuit à présent à Marbella, Antequera et les environs du Camino del Rey.

Comme l'a indiqué le directeur général du Tourisme Costa del Sol, Arturo Bernal: "Ce projet est la preuve d'une étroite collaboration afin d’ouvrir la voie vers un marché japonais; celui-ci présentant un grand potentiel pour notre développement touristique".

Grâce au Plan Japon, "nous souhaitons adapter les ressources touristiques à la langue et à la culture japonaises. Pour ce faire, la signalisation en général, l'information touristique et la formation des professionnels aux codes culturels du Japon viendront renforcer et fidéliser ce marché des plus intéressants, actuellement en réelle croissance au sein de la province de Málaga" a spécifié Arturo Bernal.
Bernal a précisé que ces touristes « ont un fort pouvoir d’achat, aident à lutter contre l’effet de saisonnalité et s’intéressent particulièrement à la culture; c’est pourquoi, une destination comme la notre comble parfaitement leurs principales attentes ».

"Ce projet a pour objectif d’adapter les ressources et de former les professionnels du secteur touristique afin de rendre le séjour du touriste japonais beaucoup plus agréable", a déclaré Arturo Bernal qui a hautement apprécié les résultats de la première phase.

C'est en ce sens qu'ont été élaborées un ensemble d'actions qui se dérouleront au cours des années 2017-2019, dans un soucis de satisfaction du touriste japonais arrivant à la Costa del Sol afin que cette destination devienne le point central des visites de ces touristes en Andalousie" a ajouté le directeur général de la société.

Le touriste japonais représente« un intérêt colossal », selon les dires de Bernal : «ils dépensent beaucoup en vacances, permettent de lutter contre la saisonnalité et ont tendance à consommer des produits d'une certaine gamme», a énuméré Bernal, ils représentent donc “des facteurs clés pour l’évolution progressive et durable de la Costa del Sol vers une destination de standing, de qualité et d'excellence touristique”.
Dans la continuité de ce projet, Arturo Bernal a également annoncé compléter le développement de ce marché , « en assistant à des salons et des présentations de destinations touristiques, toujours avec le soutien de la OET et des ambassades japonaises ; de même nous multiplierons les voyages permettant de se familiariser avec les professionnels du tourisme japonais, a énuméré Bernal, qui a ajouté que « cela rejoint les actions de développement déjà menées concernant ce marché des plus intéressants ».

Le directeur général du Tourisme de la Costa del Sol a souligné le caractère pionnier de l’initiative : « Aucune autre destination s'adaptant à l’offre touristique et aux spécificités de la demande japonaise n'est connue à ce jour. On prévoit donc une amélioration du degré de satisfaction des touristes japonais à l'égard de notre destination et par conséquent, l’attrait de nouveaux touristes ainsi que le renouvellement des visites de la part de ceux qui connaissent déjà la province de Málaga.

Le Plan Japon repose sur différentes actions et vise l’amélioration de la compétitivité de la destination sur le marché japonais, en adaptant les entreprises de la province à sa culture, de manière à fidéliser le touriste nippon.

Avec la mise en oeuvre du Plan Japon, “la province fait un pas de géant en se montrant capable de s’adapter aux exigences d’un profil de touriste très intéressant, dans le but de devenir le QG des touristes japonais lors de leur séjour en Andalousie”, a conclu Bernal.