Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

Le portail du Caminito del Rey reçoit 2,2 millions de visites en un an

Diputación de Málaga
Actualité

Le portail du Caminito del Rey reçoit 2,2 millions de visites en un an

Près de 30 % des personnes qui consultent le site web sont étrangères38 % des visiteurs accèdent aux pages à plusieurs reprises

Le portail web du Caminito del Rey fête sa première année de fonctionnement. Le bilan des données collectées au cours de ces douze premiers mois confirme le grand intérêt suscité dans le monde entier par la remise en état du Caminito. Pendant cette période, il a reçu 2,2 millions de visites, réalisées par plus d’1,3 millions de visiteurs différents.

L’entreprise responsable du portail web, Turismo y Planificación Costa del Sol, qui dépend du conseil provincial de Malaga, a élaboré un rapport réunissant des données sur l’origine des visites, les caractéristiques des visiteurs et les pages consultées. L’étude analyse uniquement les visites effectuées sur www.caminitodelrey.info, sans tenir compte de celles réalisées sur la centrale de réservations reservas.caminitodelrey.info.

L’analyse fait apparaître qu’au cours des deux premiers mois de fonctionnement du portail, face à la demande d’information et à l’engouement pour la réservation de billets d’entrée, des pointes de 40 000 visites par jour furent enregistrées. Au cours des mois suivants, ce nombre est devenu plus modéré, bien qu’en début d’année 2016 il atteignait encore les 6 000 visites quotidiennes.
Sur le nombre total de visites, 38 % sont récurrentes, c’est-à-dire qu’elles sont réalisées par des personnes ayant déjà consulté le site au moins une fois auparavant, ce qui démontre l’intérêt pour les contenus du portail.

Dans le même ordre d’idées, 7,5 millions de pages ont été visitées, faisant apparaître un autre aspect très positif : plus de la moitié des personnes consultent plus de 10 pages à chaque visite. En outre, plus de 40 % des visites a une durée supérieure à une minute.
Les pages les plus visitées sont la page d’accueil, « Préparez votre visite », « À la découverte du Caminito del Rey », « Images » et « Avertissements et incidents ».

 

Portrait des visiteurs

En ce qui concerne le profil des visiteurs, la plupart d’entre eux sont jeunes, 65 % ayant moins de 44 ans, et on observe une légère majorité de visiteurs masculins, bien que sur la frange 18-25 ans le public féminin soit supérieur.

La grande majorité des visiteurs sont espagnols (72 %), avec comme origine principale les villes de Malaga, Madrid, Séville et Barcelone. On constate cependant une nette augmentation des visites internationales, qui représentent 28 % du total. Allemagne, Royaume-Uni, États-Unis, France et Hollande sont les cinq pays ayant montré le plus d’intérêt pour le portail.

En ce qui concerne les navigateurs et les systèmes d’exploitation, la plupart des usagers utilise Google Chrome et plus de la moitié des visites se fait à partir d’Android. L’accès depuis un téléphone portable ou une tablette est donc supérieur à celui réalisé depuis un ordinateur.

 

Positionnement de la page web

Actuellement, 59 % des visites proviennent de Google, où le site www.caminitodelrey.info est très bien positionné dans la mesure où il apparaît en premier dans les recherches.

Sur l’accès au portail en provenance d’autres pages web, les entrées les plus importantes se font depuis le canal de diariosur.es et d’autres portails touristiques comme skyscanner.es et andalucia.com.

Pour les réseaux sociaux, presque toute la circulation d’origine sociale provient de Facebook. Par contre, les accès provenant de Twitter correspondent à des visites plus longues et de meilleure qualité.

 

Rayonnement national et international

L’intérêt suscité par le Caminito del Rey a été à l’origine de la publication de nombreux liens sur les pages web et les profils sociaux d’une cinquantaine de médias et agences de presse espagnols et de 85 médias internationaux.

Parmi la presse internationale, on citera, entre autres, CNN, The Washington Post, Lonely Planet, National Geographic, BBC, Financial Times ou The Guardian.