Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

Le Conseil des ministres reconnaît le Mérite Touristique du Caminito del Rey comme destination émergente

Diputación de Málaga
Actualité

Le Conseil des ministres reconnaît le Mérite Touristique du Caminito del Rey comme destination émergente

Le président du conseil provincial, Elías Bendodo, considère cette distinction comme un soutien très important pour le conseil provincial et en attribue le mérite aux habitants de Malaga et aux villages impliqués dans le projet

Les réservations pour les mois de janvier et février 2016 sont accessibles à partir d’aujourd’hui

Le Conseil des ministres a décerné aujourd’hui, vendredi 11 décembre, la plaque du Mérite Touristique des Destinations Émergentes au Caminito del Rey. Cette décoration, qui est conférée sur proposition du ministre de l’Industrie, de l’Énergie et du Tourisme, récompense le plus ambitieux projet du conseil provincial de Malaga de ces dernières années.

Cette distinction du Gouvernement central a pour but de reconnaître le travail des institutions qui, de part leur action, se sont distinguées en matière de promotion du tourisme, l’ont soutenu activement, on fournit les services pertinents à son développement ou en ont présenté une image positive dans les forums internationaux.

Le président du conseil provincial, Elías Bendodo, a reçu avec joie la nouvelle : « Recevoir cette reconnaissance de la part du Gouvernement espagnol est pour nous un grand honneur et une grande satisfaction. Pour le conseil provincial de Malaga c’est un soutien très important ». Il a en outre manifesté que « le mérite en revient à tout le monde, aux habitants de Malaga et aux mairies impliquées dans le projet ».

« Le Caminito del Rey a éveillé un enthousiasme immense, non seulement dans la province de Malaga, mais également dans toute l’Espagne et à l’étranger », a affirmé le président.

Le Gouvernement a rappelé que le Caminito del Rey, au cours de son évolution, a traversé différentes phases ; tout d’abord accès pour les travailleurs des centrales hydroélectriques, il devint par la suite l’unique voie de communication pour les familles résidant dans les alentours de Gaitanejo. Il a d’autre part expliqué que l’entité provinciale avait su répondre à la revendication historique des maires de la région et développer ce plan de restauration dans le but de mettre en valeur le site et de l’ajouter à l’offre touristique de la province.

Il s’est également réjouit que l’accueil de plus de 160 000 visiteurs au cours des six premiers mois ait permis aux établissements hôteliers les plus proches du site de multiplier par trois leur activité et de doubler en conséquence le nombre d’emplois.

La plateforme de réservations des entrées pour janvier et février active à partir d’aujourd’hui

Le président de l’institution a annoncé que le Caminito del Rey reçoit cette reconnaissance juste le jour où la plateforme reprend du service pour les réservations des mois de janvier et de février 2016.

Il a également fait référence à la consolidation du Caminito del Rey comme marque nationale et internationale, « comme l’est Marbella ou la province de Malaga ». « Plus on additionnera de marques à la Costa del Sol, plus les touristes viendront nous rendre visite », a-t’il indiqué. « Nous sommes leaders en tourisme de soleil et de plage et en tourisme de golf, et notre objectif est de le devenir en tourisme actif. Le Caminito del Rey représente notre produit phare pour atteindre ce but », a-t’il conclut.

Grande source d’attraction touristique

Depuis son ouverture le 28 mars 2015, le Caminito del Rey est devenu une importante source d’attraction touristique de l’intérieur de la province et l’un des grands référents avec le Grand Sentier et le Sentier Littoral. Des touristes de toute la planète ont réservé leur place pour le visiter, les télévisions de pays comme la Russie, le Japon, la Finlande ou le Brésil, entre autres, y ont réalisé des reportages et près de 90 médias du monde entier ont montré leur intérêt pour ce parcours et ont contribué à propager les connaissances sur ce site insolite.

Jusqu’à maintenant, le conseil provincial a investi 5,5 millions d’euros, qui ont été affectés à la construction du Caminito et à l’amélioration des routes d’accès.

Nouveau modèle de gestion et seconde phase

La commission de suivi du Caminito del Rey a approuvé récemment la convention fixant le nouveau modèle de gestion de l’espace - dont l’exploitation sera externalisée à partir du printemps prochain - qui maintiendra un nombre maximum de visiteurs de 1 100 environ et établira un prix de visite compris entre sept et dix euros par personne, dont les recettes serviront à la maintenance du sentier.

En outre, en octobre dernier a été annoncée une deuxième phase d’interventions sur la zone du Caminito del Rey pour 2016, avec un investissement prévu d’1,2 millions d’euros destiné à la construction de deux centres d’accueil et à la réalisation d’améliorations le long du parcours.