Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

Le tourisme d’intérieur, actif et de loisirs éveille l’intérêt d’un marché français en hausse

Diputación de Málaga
Actualité

Le tourisme d’intérieur, actif et de loisirs éveille l’intérêt d’un marché français en hausse

Une dizaine d’agences françaises visitent jusqu’à dimanche une série de sites emblématiques comme le Caminito del Rey

Bendodo souligne l’affinité avec la Costa del Sol d’un marché qui dépense plus de 6,5 milliards d’euros chaque année en Espagne

Les attractions du tourisme actif et d’intérieur et la grande variété de loisirs offerte par la province constituentla colonne vertébrale de ce voyage de familiarisation qu’une dizaine d’agences françaises et deux médias débutent aujourd’hui et qui se conclura le dimanche 14 juin.

Les agences, qui visitent la Costa del Sol grâce à une action promotionnelle en collaboration avec Turespaña, le département du Tourisme et du Commerce du conseil régional d’Andalousie et Air Europa, connaîtront de première main le Caminito del Rey, Karting Experience (Mijas), le téléphérique de Benalmádena et son spectacle de fauconnerie qui se déroule au sommet du mont Calamorro, Puerto Marina, le BioparcFuengirola ou le musée du Vin, et réaliseront également une visite d’inspection à plusieurs établissements hôteliers.

La Costa del Sol accueille entre autre les entreprises Nomade Aventure, Wagram Voyages, Avexia Voyages, La Française des Circuits ou Le Tourisme d’Affaires ainsi que deux médias, L’Écho Touristique et Tourmag.com.

Le président de l’entreprise Turismo Costa del Sol, ElíasBendodo, a souligné l’affinité avec notre destination du touriste français, un voyageur qui,pour ses séjours à l’étranger, prend ses décisions en fonction du climat, du prix, de la proximité et de la sécurité.
« La province de Malaga répond pleinement à ses motivations, mais, en outre, elle doit profiter du contexte généralisé de croissance de ce marché, avec une augmentation de 11 % de la capacité aérienne vers l’Espagne au mois de juin et une hausse de 26,5 % des réservations des tour-opérateursà destination de la péninsule jusqu’en octobre prochain », a-t-il déclaré, en citant les chiffres publiés par Turespaña.

En ce sens, Bendodo a précisé que la Costa del Sol, comme d’autres régions portugaises ou françaises, continue à ressentirles conséquences de la baisse expérimentée par les destinations traditionnelles du tourisme français comme la Turquie (-42,3 %), le Maroc (-32,5 %) ou la Tunisie (-29,5 %), selon les chiffres du Syndicat des Entreprises de Tour Operating (SETO).

6,5 milliards d’euros

Les Français dépensent dans notre pays plus de 6,5 milliards d’euros par an et, après la Catalogne, l’Andalousie est leur région préférée. Cet impact économique lui confère une part de marché de 10,4 % sur le territoire national.