Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

Le Caminitodel Rey va générer un impact économique de 20 millions d’euros et 181 emplois stables

Diputación de Málaga
Actualité

Le Caminitodel Rey va générer un impact économique de 20 millions d’euros et 181 emplois stables

Le président du conseil général, ElíasBendodo, affirme que le retour sur investissement se fera sentir en moins d’un mois et demi

Une moyenne de 65 euros de dépenses quotidiennes pour les touristes restant deux jours sur le site, 26 euros pour les excursionnistes n’y passant pas la nuit

La mise en valeur du Caminitodel Rey aura un impact économique de 20 millions d’euros et permettra la création de 181 emplois stables à temps complet, d’après le rapport élaboré par Turismo et Planificación Costa del Sol, rendu public par le président du conseil général de Malaga, ElíasBendodo. Les maires des municipalités d’Álora, José Sánchez, d’Ardales, Juan Calderón, et d’Antequera, Manuel Barón, ont également participé à la présentation.

« Ce genre d’investissements productifs, qui allient le sport, la culture, le tourisme, les loisirs et l’environnement, sont ceux qui façonnent la province, ceux qui nous structurent et nous unissent », a affirmé le président, qui a signalé que le Caminitodel Rey « est un stimulant touristique, mais également économique ».

Une prévision prudente indique que 250 000 personnes environ feront le déplacement chaque année pour visiter le Site naturel du défilé des Gaitanes et ses alentours, et 190 000 d’entre elles visiteront le Caminito. Cela signifie que l’affluence moyenne sera de 643 visites par jour, en tenant compte du fait que l’infrastructure sera fermée le lundi et les jours de vent fort.

L’étude révèle que sur les 247 115 visiteurs de l’espace protégé, 74 135 seront des touristes qui resteront dans la région 1,7 jour en moyenne et 172 980 seront des excursionnistes qui feront l’aller-retour au cours de la même journée.

La dépense journalière moyenne des touristes atteindra les 64,88 euros, alors que celle des excursionnistes sera de 26,20 euros. Au total, les dépenses directes sont chiffrées à 12,7 millions par an, auxquelles il faut ajouter 7 millions de dépenses induites. L’impact économique des touristes sera donc plus important que celui des visiteurs : 13,2 millions d’euros par an contre 6,5 millions d’euros.
Concernant les secteurs, ceux des services (commerce, hôtellerie, communications, transport, activités immobilières…) et l’industrie (surtout manufactures et alimentation) seront les plus avantagés. La production totale du secteur services est estimée à 10,68 millions d’euros, et celle de l’industrie à 6,87 millions.

« Tous les investissements du conseil général de Malaga ont pour objectif premier la création d’emploi », a déclaré le président, qui a souligné que la mise en valeur du Caminitodel Rey créera 181 emplois stables à temps plein, 113 d’entre eux grâce à l’impact économique direct et 68, indirectement. Il a également fait remarquer que le retour sur investissement de la réhabilitation du Caminitodel Rey (2,3 millions d’euros) se produira en moins d’un mois et demi.

Bendodo a affirmé que la province s’est positionnée comme une destination privilégiée pour le tourisme actif et de nature, car elle se présente avec trois grandes marques de premier ordre : le Caminitodel Rey, le Grand Sentier et le Sentier Littoral. Ensemble, ils forment le produit touristique connu sous le nom de « Grand Défi » (GranDesafío), appelé à capter cette année 2,5 millions de voyageurs.
Les maires présents, quant à eux, ont exprimé d’une même voix qu’ils avaient déjà constaté un plus grand dynamisme économique dans leurs communes et ont remercié le conseil général d’avoir su parier sur ce projet

Le responsable d’Ardales a assuré que la demande constatée au cours des week-ends est déjà similaire à celle enregistrée habituellement en un mois. De son côté, le maire d’Álora a indiqué que les réservations d’hébergement pour la Semaine sainte ont été multipliées par deux (elles sont passées de 4 à 8 nuitées) par rapport aux années précédentes. Le Maire d’Antequera a souligné que grâce à ce type d’interventions, la province consolide sa place de « leader absolu » dans le domaine du tourisme actif et il a mis en valeur le travail commun qui a permis à ce projet de réussir.

Plus de 33 000 réservations

Le Caminitodel Rey ouvrira ses portes au public le 28 mars prochain et, jusqu’à maintenant, 33 000 réservations ont été faites à travers la plateforme web caminitodelrey.info. Il reste d’ailleurs peu de places disponibles jusqu’en mai, qui marque actuellement la fin de la période pour laquelle il est possible d’effectuer une réservation.

Des touristes en provenance d’autres régions espagnoles, du Royaume-Uni, d’Allemagne, de Hollande, des États-Unis, du Danemark, de France, de Belgique ou du Portugal ont déjà formalisé  leur réservation pour effectuer la visite, et de nombreux médias internationaux, comme LonelyPlanet, l’ont recommandée comme une expérience que leurs lecteurs ne peuvent pas rater en 2015.

« Le Caminitodel Rey est un joyau qui complète, renforce et amplifie l’image de la province en tant que destination touristique de premier ordre », a signalé Bendodo, qui a défendu le fait que la réhabilitation de cet enclave consolide le « rôle prépondérant » de la province dans l’ensemble de l’Andalousie et participe à la gestion de la saisonnalité touristique.

Le président, qui a insisté sur la convenance d’utiliser le train pour accéder au Caminitodel Rey, a rappelé que l’investissement total du conseil général de Malaga pour la réhabilitation du site et de ses alentours a représenté une dépense de 5,5 millions d’euros.