Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

L’Allemagne s’abandonne aux charmes du Grand Défi, l’attraction phare du tourisme d’intérieur pour 2015

Diputación de Málaga
Actualité

L’Allemagne s’abandonne aux charmes du Grand Défi, l’attraction phare du tourisme d’intérieur pour 2015

La Costa del Sol présente le Grand Sentier, le Sentier Littoral et le Caminitodel Rey devant 80 professionnels de l’industrie touristique allemande

L’ITB sert de cadre pour prendre contact avec deux importantes agences spécialisées dans la randonnée

Les trois ressources touristiques peuvent accueillir 2,5 millions de visiteurs chaque année

La Costa del Sol a présenté, lors de cette nouvelle édition de l’ITB de Berlin, la grande vedette du tourisme d’intérieur de la province pour cette année, le Grand Défi, qui réunit trois joyaux du patrimoine naturel, le Grand Sentier, le Sentier Littoral et le Caminitodel Rey.

La présentation, qui a eu lieu hier après-midi sur le salon et à laquelle ont assisté le conseiller délégué de l’entreprise Turismo Costa del Sol, Carlos Conde et le député au Tourisme et à la Promotion du territoire, JacoboFlorido, a réuni plus de 80 professionnels de l’industrie touristique allemande (tour-opérateurs, agences en ligne, presse et blogueurs), qui furent agréablement surpris par les possibilités de cette ressource touristique qui permet de pratiquer la randonnée tout autour de la province, de parcourir 180 kilomètres de frange côtière et de profiter d’une promenade à plus de 100 mètres d’altitude le long du Caminitodel Rey réhabilité.

Lors de son intervention, Conde a vanté les vertus de la Costa del Sol, avec des températures moyennes annuelles de 20 degrés, 320 jours de soleil par an et une grande offre complémentaire (golf, santé et bien-être, culture, etc.) capable de satisfaire les motivations du touriste du XXIe siècle. « Des produits aussi impressionnants et attractifs que ceux-là serviront à attirer plus de touristes en automne et en hiver, mais ils permettront également de continuer à fidéliser un public qui fait déjà confiance à la Costa del Sol, dans la mesure où 71 % de la population allemande qui connaît cette destination prévoit de la visiter dans le futur (38 % à moyen terme et 33 % à long terme) », a-t-il spécifié.

En ce sens, Conde a expliqué que 96 % des visiteurs allemands qui viennent sur la Costa del Sol affirment qu’ils recommanderont cette destination à leur famille et à leurs amis, et une personne sur cinq (20 %) vient passer ses vacances ici principalement pour découvrir l’intérieur de ce territoire et pour la nature de la destination. Pour toutes ces raisons, le Grand Défi propose un produit touristique idéal capable, en outre, de recevoir 2,5 millions de voyageurs par an.

À la fin de la présentation, les agents allemands se sont montrés intéressé par ce produit et par l’inclusion du Grand Défi dans leurs offres de voyages. Des responsables de la Costa del Sol se sont réunis avec des représentants de Krauland, une entreprise spécialisée dans les circuits de randonnées. Son responsable, Wolfgang Krauland - expert en tracking et en randonnée, il travaille dans le monde entier et collabore avec des entreprises comme Neckerman et Thomas Cook -, a assuré que la présentation a été « impressionnante » et qu’il a pu apprécier la transformation du site, car il avait lui-même escaladé dans la zone du Caminitodel Rey il y a vingt ans. « Nous avons avancé dans notre feuille de route pour le lancement de ce produit d’appel, avec l’engagement de maintenir de futures rencontres et de concrétiser des lignes d’action », a résumé Florido après la rencontre avec cet agent.

Des conversations ont également été entamées dans le cadre de l’ITB avec l’entreprise SchlosserReisen, un tour-opérateur spécialisé dans la randonnée qui programme des voyages en Espagne et avec qui des projets de négociations ont été ébauchés pour la future commercialisation du Grand Défi en Allemagne.

« Découvrez la lagune de Fuente de Piedra »

La journée d’aujourd’hui à l’ITB a également servi pour faire connaître une nouvelle initiative promotionnelle qui puise ses racines dans le tourisme d’intérieur et de nature, « Découvrez la lagune de Fuente de Piedra », et transmet les valeurs naturelles, culturelles et touristiques de la Réserve naturelle Laguna de Fuente de Piedra. « Cet enclave est un lieu idéal pour la pratique du tourisme ornithologique, car il héberge la colonie de flamands roses la plus grande d’Espagne et la deuxième d’Europe. En outre, d’autres activités en lien avec la nature peuvent y être réalisées et l’offre culturelle et de loisirs des communes limitrophes comme Campillos et Fuente de Piedra est également très intéressante », a déclaré Florido.

Cette action va donner lieu à la création d’un portail web qui, en plus de présenter la campagne et d’agglutiner toute l’information sur cet enclave, aura pour vocation de devenir une plateforme pour les initiatives de projets spécifiques qui surgiront avec le temps, comme par exemple différents concours sur les réseaux sociaux.

Le Grand Sentier : 650 kilomètres en 35 étapes

Le Grand Sentier de Malaga, inauguré en février dernier, est un circuit pionnier en Andalousie qui associe la variété territoriale et la diversité environnementale de la province et les intègre en un seul parcours, stimulant de cette manière l’intérêt pour ses espaces naturels et invitant à la découverte des communes malaguènes.

Le parcours, dont la forme circulaire permet de débuter la randonnée à n’importe quel endroit, est composé de 650 kilomètres de chemins qui traversent 70 % des communes de la province de Malaga. De par ce fait, il agit comme un moteur de dynamisation pour l’économie de ces localités, avec la création de 6 500 postes de travail indirects et un impact sur plus de 1 500 établissements hôteliers de l’intérieur des terres.

Le projet du Grand Sentier a permis l’identification, l’homologation et l’adaptation de chemins, de chemins de transhumances, de sentiers, de rives et de sentiers de montagne. Grâce à lui, la province est reliée avec le Chemin Mozarabe de Saint-Jacques-de-Compostelle, elle fait désormais partie du réseau national et européen des sentiers et est connectée, entre autres, avec le Grand Parcours européen (GR–92 E-12), qui traverse l’arc méditerranéen et termine sa course en Grèce.

Le Sentier Littoral : patrimoine et beauté naturelle en 400 étapes

Le parcours pédestre depuis le belvédère Balcón de Europa de Nerja jusqu’au port de la Duquesa de Manilva est aujourd’hui possible grâce au Sentier Littoral, un projet mis en place par le conseil général de Malaga et qui unira tout le littoral de la Costa del Sol le long de ses 14 communes (180 kilomètres).

Actuellement, 75 % du littoral de la province est praticable, 40 kilomètres doivent encore faire l’objet d’une adaptation et les travaux ont déjà commencé sur plus de 17 kilomètres. Le projet dispose d’un budget de 30 millions d’euros sur une période d’exécution de cinq ans, mais il est déjà possible de parcourir de nombreux tronçons des 400 qui composeront le tracé final.

Le Sentier Littoral permettra de relier les structures existantes (promenades du bord de mer, pistes, sentiers, etc.) et de construire de nouvelles connexions, en étroite coordination avec l’ensemble des institutions compétentes en la matière.

De surcroît, le Sentier Littoral contribuera à faire de la Costa del Sol un produit unique englobant tout le littoral de la province, d’est en ouest, et permettra de découvrir en détail les espaces d’une grande valeur naturelle appartenant aux communes des alentours et qui le rendent encore plus séduisant : les terrains pierreux de La Araña, le rocher du Cuervo ou l’embouchure du Guadalhorce (Malaga), la pointe Chullera (Manilva), les dunes d’Artola (Marbella), le delta du Vélez (Vélez-Málaga) ou le passage rocheux entre Calahonda et Calaburras (Mijas). On pourra également y découvrir les 42 tours à signaux, appelées almenaras, de la côte malaguène ou les sites phéniciens de Vélez-Málaga.

Le Caminitodel Rey : ouverture à partir du 28 mars

Le Caminitodel Rey, la vétuste et vertigineuse passerelle qui traverse le défilé des Gaitanes sur le site d’El Chorro, a été réhabilité et ouvrira ses portes au public le 28 mars prochain.

Le sentier fut construit dans le but de rendre plus aisé le transport des matériaux et l’accès des ouvriers de maintenance à la centrale hydroélectrique appartenant à la SociedadHidroeléctricadelChorro. Les premiers travaux débutèrent en 1901 et se terminèrent en 1905. Sa dénomination de Caminitodel Rey, petit chemin du Roi, lui fut donnée suite à sa traversée par le roi Alphonse XIII, venu inaugurer le barrage du Comte de Guadalhorce.

Les travaux ont permis la réhabilitation des quatre kilomètres du Caminitodel Rey, en particulier de la passerelle d’1,2 kilomètre construite à 100 mètres au-dessus du Guadalhorce, et fermée au public en raison de son mauvais état. La nouvelle structure est faite de panneaux de bois fixés à la roche avec des ancrages métalliques, par-dessus la passerelle originale. Sur certains tronçons, un sol en verre permet d’observer le défilé ainsi que l’ancien tracé.

Le parcours complet est de 7,7 kilomètres (4,8 kilomètres d’accès et 2,9 kilomètres de passerelles) et l’entrée est gratuite pendant les 6 premiers mois, la réservation étant obligatoire à travers le site web http://www.caminitodelrey.info/