Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

L’investissement total du conseil général pour le Caminito del Rey, ses accès et ses équipements atteindra les 5 millions d’euros

Diputación de Málaga
Actualité

L’investissement total du conseil général pour le Caminito del Rey, ses accès et ses équipements atteindra les 5 millions d’euros

75% des travaux ont déjà été exécutés et les dernières interventions prendront fin début 2015, comme l’a annoncé Elías Bendodo lors de sa visite sur le site

La gare ferroviaire s’appellera dorénavant « El Chorro-Caminito del Rey » et le pont qui traverse le défilé recevra le nom du défunt député Ignacio Mena

Le président du conseil général, Elías Bendodo, a assisté aujourd’hui au début des travaux de fondation du nouveau pont qui reliera les passerelles du Camino del Rey situées sur chacune des parois du défilé des Gaitanes. La structure recevra le nom d’Ignacio Mena, en souvenir du député aux Travaux publics et à l’Architecture, décédé en août dernier. L’investissement total de l’institution sur l’ensemble du site, comprenant la réhabilitation de la passerelle, les accès et les équipements, atteindra les 5 millions d’euros.

Aux 2,24 millions d’euros destinés à la réhabilitation du Caminito del Rey, il faut additionner les 2,09 millions d’euros débloqués pour la réparation de la route provinciale Ardales-El Chorro (Álora), la MA5403, comme l’indiquait aujourd’hui Bendodo lors de sa visite sur le site. Ce chantier sera attribué demain à une heure, à l’une des 45 entreprises participantes à l’appel d’offres, a t il précisé.

À ce total viennent s’ajouter d’autres investissements visant l’aménagement des espaces, en particulier le Centre d’accueil des visiteurs qui sera installé dans la gare de chemin de fer d’El Chorro et qui figurait déjà dans le projet initial : « ce lieu sera un référent national et international du point de vue touristique et environnemental », a-t-il assuré.

Bendodo, et les maires d’Ardales et d’Álora, Juan Calderón et José Sánchez, ont d’ailleurs confirmé que l’Administrateur des infrastructures ferroviaires (Adif) avait accepté que la gare d’El Chorro prenne le nom de « El Chorro-Caminito del Rey », « renforçant de cette manière le caractère touristique de l’ensemble du site ».

Intervention des hélicoptères

Le nouveau pont, quant à lui, sera composé d’une structure métallique suspendue, construite parallèlement à l’ancien ouvrage qui conservera sa place originelle et restera le témoignage vivant de l’archéologie industrielle de l’époque. La famille d’Ignacio Mena a assisté à l’annonce de l’hommage que le conseil général et les municipalités d’Ardales, Álora et Antequera, rendront au député disparu.

La structure sera ancrée aux parois de roche et formée de sections vissées les unes aux autres. Elle comprendra également des câbles et des caténaires lui donnant fixations et équilibre et permettra le passage piétonnier de façon pratique et sécurisée. Le président a rappelé que l’ancien pont était en réalité une conduite d’eau sur laquelle avait été installée une plateforme.

Les travaux, qui ont débuté aujourd’hui, prendront leur vitesse de croisière au cours de la dernière semaine du mois, lorsque les hélicoptères destinés à transporter les matériaux feront leur apparition. Les responsables du chantier estiment que le pont sera complètement terminé en octobre, « ce qui nous rapprochera de la date finale du projet », a déclaré Bendodo.

Le président a informé que le projet de récupération de l’historique passerelle en est à 75% de son exécution, ce qui signifie que les délais prévus pour la finalisation des travaux - début 2015 - et sa mise en service au premier trimestre de l’année, restent inchangés.

Le parcours définitif devrait couvrir six kilomètres qui pourront être parcourus en une heure et demie environ. La réhabilitation de la passerelle, et de ses alentours, rendra plus aisée la circulation des personnes, et la promenade sur le sentier, qui devra se réaliser dans son intégralité à pied, sera complètement sécurisée.

Le maire d’Ardales a montré son « énorme satisfaction » pour le respect des délais prévus et a réitéré que le Caminito del Rey « sera un moteur pour la région et la province ». Le dirigeant d’Álora a annoncé l’aménagement d’un chemin destiné à l’observation du Caminito del Rey et a demandé au conseil régional la réparation de la route Álora-El Chorro, dont sa commune est titulaire.

Technique de construction centenaire

Le chantier de réhabilitation du Caminito del Rey a commencé le 13 mars dernier avec une technique similaire à celle utilisée par les employés de la Sociedad Hidroeléctrica del Chorro entre 1901 et 1905 pour construire la passerelle. Elle n’était alors qu’un modeste chemin de service, qui obtiendrait sa dénomination actuelle après le passage du roi Alphonse XIII en 1921, venu inaugurer le barrage du Comte de Guadalhorce.

Les ouvriers travaillent donc suspendus aux parois du défilé pour fixer les poutres de bois à la roche. L’entreprise adjudicataire des travaux, Sando, utilise également des hélicoptères pour transporter les matériaux vers les zones difficiles d’accès et pour en retirer les décombres et les déchets.

Le sentier aérien, d’1,2 kilomètre de longueur, est construit avec des poutres en bois et des ancrages métalliques vissés dans la roche. Certains tronçons disposeront d’un sol en verre afin que les visiteurs puissent voir le défilé. Des guérites de contrôle seront également installées à ses deux extrémités, sur les communes d’Ardales et d’Álora, en guise de porte d’entrée et de sortie.

Les investissements d’étalent sur 2014 et 2015. Le 21 février dernier, le conseil général de Malaga a approuvé, lors d’un conseil extraordinaire célébré à Ardales, la répartition des dépenses pour chacun des deux exercices. La quantité correspondant à 2014 est de 1 652 332 euros et celle de l’année prochaine de 591 769 euros, ce qui permettra d’atteindre la somme totale du budget fixée à 2 244 101 euros.