Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

Le logo du Caminito del Rey souligne son importance touristique et sa valeur historique

Diputación de Málaga
Actualité

Le logo du Caminito del Rey souligne son importance touristique et sa valeur historique

C’est l’identité visuelle réalisée par l’agence malaguène El Cuartel qui a été choisie à l’unanimité par le conseil général et les mairies d’Álora, Ardales, Antequera et Valle de Abdalajís

Le Caminito del Rey dispose dorénavant d’une identité visuelle en vue de sa réouverture prochaine, prévue au premier trimestre 2015. Le logo adopté est le résultat du travail de l’agence malaguène El Cuartel, qui est sortie vainqueur du processus de sélection auquel ont participé quatre autres entreprises locales de conception graphique. L’image choisie a fait consensus parmi les dirigeants des communes d’Álora, Ardales, Antequera et Valle de Abdalajís.

Après l’analyse des différents logos et l’étude approfondie de chaque proposition, les représentants des institutions ont choisi l’option suscitant la plus grande acceptation. Le logo élu est celui qui représente le mieux, selon eux, l’enclave du Caminito del Rey, ainsi que les nouveaux horizons touristiques ouverts par sa réhabilitation.

Ce dernier élément a été déterminant dans le choix du logo, qui devait être représentatif des communes hébergeant le chemin (Álora et Ardales) ainsi que des localités limitrophes (Antequera et Valle de Abdalajís).

Le nouveau logo a été élaboré, explique El Cuartel, « en réunissant les trois éléments essentiels qui forment l’imaginaire du Caminito del Rey : comme lieu touristique, comme chapitre de notre histoire et, bien évidemment, comme marque. Ces éléments sont retransmis à travers la silhouette bien reconnaissable du paysage, la spectaculaire passerelle suspendue, et l’élément iconique de la couronne, qui accompagne symboliquement le nom et la légende de ce lieu ».

Créativité locale

Tout au long du processus de délibérations et de débats, les membres de groupe de travail ont pu admirer la qualité et la variété des propositions reçues, fruits de la créativité des agences locales qui firent toutes preuve d’une grande sensibilité au projet et d’une profonde connaissance du site d’El Chorro et du défilé des Gaitanes, dans lequel est situé le Caminito del Rey.

Dans la plupart des cas, le lieu en lui-même a servi d’inspiration aux créateurs, qui ont présenté de nombreuses alternatives d’une très grande qualité, comme l’ont fait remarquer les responsables du choix final.

Après avoir révélé le logo retenu, les promoteurs du concours ont remercié les agences pour leur travail, les invitant à continuer à participer à d’autres projets liés à la promotion touristique et culturelle de la province.

Installée à Malaga et à Madrid, El Cuartel est une agence de publicité et de communication de référence dans le panorama créatif national. En novembre dernier, elle a été reconnue comme l’une des trois meilleures agences indépendantes d’Espagne lors des Prix Control 2014 et Meilleure agence de l’année par les Prix Agripina de publicité d’Andalousie. El Cuartel fait également partie du premier réseau d’agences régionales d’Espagne, connu sous le nom d’INRED.

Les travaux

La réhabilitation du Caminito del Rey est une revendication historique et l’un des chantiers les plus importants entrepris par l’actuelle équipe du conseil général de Malaga, qui destine 2,3 millions d’euros aux travaux de rénovation d’un site qui représentera un moteur touristique et économique pour toutes les communes de la région du Guadalhorce et d’Antequera.

On calcule d’ailleurs que l’ensemble formé par le Caminito del Rey, le Grand Sentier de Malaga et le Sentier Littoral, englobés sous le nom de code promotionnel « Le Grand Défi 2015 », attirera à lui seul 2,5 millions de touristes.

Le chantier de réhabilitation du Caminito del Rey a commencé le 13 mars dernier avec une technique similaire à celle utilisée par les employés de la Sociedad Hidroeléctrica del Chorro entre 1901 et 1905 pour construire la passerelle. Elle n’était alors qu’un modeste chemin de service, qui obtiendrait sa dénomination actuelle après le passage du roi Alphonse XIII en 1921.

Les travaux concernent les 1,2 kilomètre de la passerelle accrochée au défilé, mais également le reste du parcours, d’une longueur totale de 4 kilomètres. Les spécialistes travaillent suspendus à la roche pour fixer les poutres de bois à la paroi à l’aide de pièces métalliques.

Le projet comprend également l’installation de guérites d’accès en début et en fin de parcours afin d’assurer le contrôle des visiteurs et leur sécurité.